Chambéry

CHAMBÉRY | Pourquoi un pré-cortège pour l’éducation s’est-il organisé ?

CHAMBÉRY | Pourquoi un pré-cortège pour l’éducation s’est-il organisé ?

PUBLIE LE 06/04/2023 par Lison Bourgeois - 6502 vues

Plus d’une cinquantaine de manifestants se sont réunis devant la direction des services départementaux de l’Éducation nationale ce jeudi 6 avril dès 13 heures. Un pré-cortège important et symbolique formé une heure avant de rejoindre la mobilisation contre la réforme des retraites.

  • CHAMBÉRY | Pourquoi un pré-cortège pour l’éducation s’est-il organisé ? CHAMBÉRY | Pourquoi un pré-cortège pour l’éducation s’est-il organisé ?

    © Lison Bourgeois
    Plus d’une cinquantaine de manifestants se sont réunis devant la direction des services départementaux de l’Éducation nationale ce jeudi 6 avril dès 13 heures.

Il est 13h30 et les klaxons résonnent avenue de Lyon ce jeudi 6 avril. Sur la route, une cinquantaine de manifestants portent fièrement des drapeaux "SNES-FSU" ou "Sud Solidaires". "Il y en a qui travaillent", crie un automobiliste depuis sa voiture à l'arrêt devant  la direction des services départementaux de l’Éducation nationale (DSDEN). Les manifestants répondent alors en cœur que, eux aussi, travaillent. C'est la première fois depuis la mobilisation contre la réforme des retraites que l'intersyndicale "éducation" a demandé aux enseignants savoyards de se retrouver une heure avant la manifestation générale de 14h. “À l’appel de l’intersyndicale éducation du second degré de la Savoie, on a décidé d'un rassemblement pour dénoncer le pacte enseignant qu’Emmanuel Macron et Pap Ndiaye veulent nous vendre”, explique Ronan Colleaux, du bureau départemental du SNES-FSU.

Ce “pacte”, ou “pacte enseignant” dans sa version longue, a pour objectif de résoudre le problème des remplacements. Le “pacte” prévoit une hausse de rémunération à laquelle auront droit les enseignants qui accepteront de nouvelles missions, dont ces remplacements de courte durée pour les professeurs du second degré. Il s’agit de l’une des promesses de campagne du président. Celui-ci avait d’ailleurs déclaré le 22 mars dernier : “Je souhaite qu’à la rentrée prochaine, on puisse remplacer du jour au lendemain les professeurs”. Les syndicats pointent du doigt une “logique comptable” qui consiste à interchanger les enseignants sans se questionner sur la plus-value pour les collégiens et les lycéens. Les contours définitifs de ce “pacte enseignant” doivent être annoncés mi-avril.

Pour Ronan Colleaux, du bureau départemental du SNES-FSU, ce “pacte” n’est pas déconnecté de l’actualité sur la réforme des retraites. “Il y a un lien avec la réforme des retraites parce qu’il ne s’agit que de primes donc pas de cotisations et donc rien pour les retraites”, assure-t-il. “On est toutes et tous mobilisés contre la réforme des retraites, mais on lutte également au quotidien contre un tas d’autres mesures. [...] Il faut rester audibles. À 14 heures, il y aura du public et du privé. Donc, là, on ne parasite pas le mouvement social en cours et on fait un rassemblement “éducation”. [...] C’était l’occasion de se retrouver pour parler d’éducation, dans le cadre de la réforme des retraites”, assure-t-il. Puis il conclut : “On est mobilisé avant tout sur les retraites, il y a un rythme très soutenu de mobilisation depuis le mois de janvier, et là, on a proposé une intersyndicale “éducation” pour faire vivre les problématiques de l’éducation dans la période !”

Quelques minutes plus tard, le cortège prend la direction du palais de justice de Chambéry. Patrice Darvey, professeur d'histoire-géographie au lycée Monge, marche avec les autres enseignants. Il nous assure que la totalité du pré-cortège a prévu de rejoindre la mobilisation contre la réforme des retraites. “Le ministre veut une main d'œuvre docile qui sera tenue par son contrat et qui aurait la crainte de ne pas voir ce contrat renouvelé”, observe-t-il. Le professeur d’histoire-géographie analyse les deux manifestations d’aujourd’hui comme “deux facettes d'un même problème sur lequel je mets le mot de ‘politique libérale’ ”. Pour lui, ça n'aurait pas “fait de sens” de rassembler toutes les luttes dans une mobilisation. “Si on commence, dans une même manifestation, à mélanger des revendications qui ne sont pas directement liées, cela ne va pas être lisible pour le grand public ! Quelque part il faut être cohérent ! On ne veut pas rendre le message brouillé en mélangeant tout dans le manifestation de 14 heures”, assure l’enseignant. Comme Patrice Darvey, la cinquantaine d’autres manifestants ont aussi rejoint la manifestation de 14 heures contre la réforme des retraites.



Sons liés à cet article

Écouter le reportage sur place :


AutreS actualités pour Chambéry :

La DJ chambérienne Lucye à Tomorrowland : « Le plus beau rêve que je puisse accomplir »

Le 03 Mai 2024

Née à Chambéry, Lucye a toujours été en lien de près ou de loin avec la musique. Dans quelques semaines, elle réalisera son rêve en mixant dans le festival de musique électronique le plus prestigieux du monde, Tomorrowland. Et elle a bien prévu d’y représenter sa région.

H2O

AIGUEBELETTE | Risque chimique, les secours s'entrainent

Le 22 Juin 2023

Alors que la France va recevoir la Coupe du monde de Rugby dans moins de deux mois, les secours se préparent à tous les risques. Les pompiers de Savoie et de Haute-Savoie se sont rassemblés ce mercredi 21 juin pour un entraînement d’attaque chimique.

H2O

CHAMBÉRY | Les secteurs du social et du médico-social réclament un “Ségur pour tous”

Le 24 Mai 2023

Les professionnels du social et du médico-social ont organisé une mobilisation ce mardi 23 mai à Chambéry pour demander une revalorisation salariale. Le matin même, l'intersyndicale avait rendez-vous avec la préfecture pour discuter de l'extension de la prime de 183 euros du Ségur de la Santé pour tous les salariés.

H2O

CHAMBÉRY | Job dating métiers de la petite enfance et de l’animation ce mercredi !

Le 22 Mai 2023

La mission locale propose un job dating mercredi 24 mai de 13h30 à 17h à la place de l'Hôtel de ville à Chambéry. Naïma Belarouci, responsable de l’organisation de l’événement, explique le programme de cet après-midi particulièrement dédié aux métiers de la petite enfance et de l’animation.

H2O

CHAMBÉRY | Le champion olympique Alain Bernard sensibilise au risque de la noyade

Le 19 Avril 2023

À l'occasion de l'après-midi de sensibilisation aux risques de noyade, Grand Chambéry et le SDIS73, invite le champion olympique Alain Bernard ce mercredi 19 avril à 13h30 à la piscine aqualudique du stade. L’après-midi sera ensuite ouvert à tous les publics autour du risque de noyade.

H2O

CHAMBÉRY | La 35ème édition du Salon Habitat et Jardin a ouvert ses portes !

Le 14 Avril 2023

Du vendredi 14 avril au lundi 17 avril, le parc des expositions de Savoie Expo accueille la 35ème édition du Salon Habitat et Jardin. Un rendez-vous incontournable pour toutes celles, et tous ceux qui veulent construire, rénover ou décorer.

H2O

CHAMBÉRY | Le musée Savoisien peaufine ses derniers préparatifs

Le 13 Avril 2023

Le musée Savoisien ouvrira à nouveau ses portes le samedi 29 avril prochain. L’intérieur a été totalement rénové pour retracer au mieux l’histoire de la Savoie, du paléolithique à nos jours. Nous avons pu observer la mise en place des derniers préparatifs.

H2O

CHAMBÉRY | Emploi jeunes : 27 employeurs pour le forum des jobs d’été

Le 12 Avril 2023


La Mission locale jeunes, en partenariat avec la ville de Chambéry, organise ce mercredi 12 avril la 14ème édition du forum des “jobs d’été” au centre de congrès Le Manège. De 9 heures à 13 heures, les jeunes du territoire sont invités à venir rencontrer les recruteurs et à déposer leur CV.

H2O

CHAMBÉRY | Pomme, Christophe Maé, Groundation … Les Estivales en Savoie s’annoncent “grandioses” !

Le 07 Avril 2023

Le festival du département “Les Estivales en Savoie” fêtera ses 20 ans du 24 juin au 12 juillet 2023 à Chambéry. Pour cette édition anniversaire, le département propose une programmation entièrement gratuite et inédite avec un budget bien supérieur aux années précédentes.

H2O

CHAMBÉRY | Sainte-Soline : la manifestation contre les "violences policières" rassemble 1 000 personnes

Le 30 Mars 2023

Selon les chiffres avancés par les syndicats, plus de 1 000 personnes se sont réunies ce jeudi 30 mars pour marcher dans les rues de Chambéry. Les manifestants réclamaient la fin des violences policières et affichaient leur soutien aux victimes des affrontements de Sainte-Soline.

H2O
1