Volume
Grand-Annecy

GRAND ANNECY | « Les deux solutions sont excellentes, le tram comme le BHNS en site propre » pour Marc Rollin

Le 31/10/2021 - 3498 vues

Par Auriana Castro & Mathieu Hutin

Marc Rollin, maire de Duingt et vice-président du Grand Annecy en charge de la qualité de l'air, transition écologique et énergétique était « L’invité.e H2O » ce dimanche 31 octobre 2021. L’occasion pour l’élu de revenir sur les enjeux de sa commune : travaux et résidences secondaires, mais aussi sur les défis écologiques du Grand Annecy et sur la question cruciale du projet de transport en commun en site propre intégral portée par de l’agglo : Tram et/ou BHNS (Bus à Haut Niveau de Service NDLR) ?

L’interview commence par un point sur les travaux en cours et en projet à Duingt, notamment la piste cyclable sur la Rue des Prés Bernard, entre l’église et l’ancienne gare : « Le but premier c’était pour nos enfants. C’était pour qu’ils puissent aller à l’école à vélo sans risque. » Les travaux devraient être livrés pour cette fin d’année 2021, ou en fonction des aléas de la météo pour fin janvier 2022.

Sur la question des résidences secondaires, le maire de Duingt reconnait que sa commune est confrontée au problème mais que la mairie s’efforce de limiter le phénomène grâce, par exemple, aux logements aidés mais pas que : « La première piste c’est si la commune peut maitriser le foncier mais aussi de travailler avec les promoteurs, passer un pacte, dire nous on veut des résidences principales. »

Vice-président du Grand Annecy en charge de la qualité de l’aire, transition écologique et énergétique, Marc Rollin est également interrogé sur la politique climatique de l’agglomération : « Je pense que je peux le dire pour la présidente et pour tous les vice-présidents : notre priorité c’est le plan climat.  Toutes les décisions que l’on prend sont dans ce cadre. Il faut garder cette ligne de conduite. » Comme il l’explique, le premier objectif est de baisser à 40% les émissions de gaz à effet de serre sur l’agglomération d’ici 2026. Pour l’élu cela passe par « une multitude de solutions : C’est à la fois travailler sur la mobilité, sur nos bâtiments pour consommer moins. Ça passe par l’éclairage de nos communes, par la captation de carbone… »

Pour Marc Rollin c’est aussi l’occasion de parler des aides financières destinées aux ménages pour abandonner certains modes de chauffages (fioul, vieux poêle à bois) : « Il faut dire à nos habitants quand vous changez votre chaudière, vous pouvez avoir des subventions. C’est important pour l’écologie et pour nos concitoyens, parce qu’ils vont faire des économies. » Actuellement, plus de 800 foyers ont changé leurs anciennes installations de chauffage pour des modes moins consommateurs et plus écologiques. L’agglomération a planifié 3000 changements dans le cadre du fond Air-Bois.

Pour Marc Rollin, les subventions sont essentielles autant pour les ménages que pour les entreprises pour changer leurs habitudes : « Avant d’interdire, il faut inciter. L’écologie, je la vois incitative et non punitive. »

Questionné sur le projet d’une zone à faible émission sur les bords du lac d’Annecy, l’élu répond : « Le dossier est lancé, on a créé un groupe de travail sur cette zone puisqu’on nous impose de la créer au 31 décembre 2024. Ce sera toute l’année et 24h/24. Ça va impacter tous nos citoyens. » Pour Marc Rollin, cela se justifie : « La qualité de l’aire est primordiale pour la santé, tout le monde le sait. C’est 55 000 à 70 000 décès par an, et on s’aperçoit que les normes sur la qualité de l’air se durcissent. Il faut qu’on s’adapte le plus vite possible à ces normes. » Concrètement, il s’agit d’interdire la circulation aux véhicules les plus polluants sur le principe de la vignette Crit’Air. Marc Rollin évoque l’interdiction des véhicules diesel à terme.

Grande question d’actualité pour l’agglomération du Grand Annecy, Marc Rollin revient évidement sur le projet tram/BHNS du Grand Annecy : « On parle d’un investissement de plus de 500 000 euros et j’ai l’impression que tout le monde fait la gueule ! Je ne comprends pas. Que ce soit le Tram ou le BHNS on devrait se réjouir ! » L’élu insiste sur le fait que les deux solutions lui conviennent : « Moi que cela soit la solution tout BHNS ou la solution Tram et BHNS, ça me convient. Ce que je veux, c’est qu’on aille vite parce qu’on le voit : on ne peut plus attendre, on voit l’urgence climatique. Je dis allons-y ! »

Pour l’élu, voter à l’agglo le 18 novembre n’est que le début et n’empêchera pas les réunions publiques, les concertations et les débats : « Le vote le 18, ce n’est qu’un commencement. Pour acheter des terrains il y aura encore des débats publics. »

L’urgence climatique est peut-être la raison principale qui motive l’élu à vouloir aller vite mais, c’est aussi la nécessité pour lui de réaliser ce qui a été promis lors des élections : « Les gens n’arrivent plus à croire les politiques… On va arriver à la fin du mandat, on n’aura pas donné le premier coup de pioche si on continue comme ça. Je souhaite que les premiers coups de pioche arrivent le plus vite possible. » Et ajoute : « Je pense qu’au bout d’un moment les électeurs même à notre niveau n’iront plus voter si on ne leur montre pas que l’on fait ce que l’on dit. »

Si Marc Rollin insiste sur les atouts des deux installations, le BHNS en site propre à tout de même sa préférence : « On peut faire en deux mandats l’ensemble du Grand Annecy et je pense à mes collègues qui ne sont pas à Annecy mais sur le Grand Annecy. » Un autre argument : changer d’échelle : « Je dis qu’au niveau gaz à effet de serre, travailler sur l’ensemble aura plus d’impact sur l’économie de gaz à effet de serre que de se battre pour une ligne de tram. »  Quant à l’aménagement du Tunnel de la Puya : « Que ce soit un BHNS ou un Tram il y aura de gros travaux à faire, mais je pense qu’il faut le faire. C’est une chance d’avoir ce tunnel. »

Pour Marc Rollin, les inquiétudes du report modal du BHNS ne sont pas justifiées : « Quand j’entends quelques réflexions qui nous disent que le bus ne prendra pas, moi je vois que des intercommunalités qui développent des bus qui peuvent aller sur 60 000 personnes. Si on arrive à monter des lignes à 60 000 personnes jours ; alors je sors le champagne ! ça sera une vraie réussite ! » L’élu ajoute : « Le débat qu’on a depuis une semaine c’est du psychologique. Entre un bus électrique en site propre et un tram je ne vois pas la différence. »

Quant à la priorisation de certains axes, le vice-président de l’agglomérions défend que les travaux doivent se réaliser en priorité sur la rive ouest : « Ce n’est pas gagné, il va falloir convaincre, moi je ferais tout pour convaincre les élus. On a dit non un tunnel qui coutait 300 millions d’euros, tous les clignotants sont aux verts, si on ne le fait pas, je pense qu’on louperait le coche. »

L’interview se termine sur la volonté de Marc Rollin de présenter ces deux installations comme deux bonnes propositions pour l’agglomération. Le vice-président du Grand Annecy déclare : « Il faut qu’on ait la franchise de dire à nos concitoyens que les deux solutions sont excellentes, le tram, comme le BHNS en site propre.  Arrêtons de mettre le doute dans la tête de nos concitoyens. »

Vacances obligent, « l’Invité.e H2O » reviendra le dimanche 14 novembre 2021.

Voici le podcast « L'invité.e avec Marc Rollin » à écouter ou réécouter :



AutreS actualités pour Grand-Annecy :

GRAND ANNECY | Bus ou tram ? Au cœur d’un vote historique

Le 18 Novembre 2021

C’est « LE » sujet qui occupe l’actualité politique depuis de longues semaines. Les 94 conseillers communautaires se prononcent en ce moment sur le projet de transport en commun en site propre intégral à Annecy et sur la rive ouest du lac d’Annecy.

H2O

GRAND ANNECY | Transport en commun : Jean-Luc Rigaut dévoile sa position avant le conseil de jeudi

Le 14 Novembre 2021

Tram ou bus à haut niveau de service ? C’est la question qui sera posée ce jeudi 18 novembre 2021 aux 94 conseillers communautaires du Grand Annecy. Ils auront finalement le choix entre six scénarios.

H2O

GRAND ANNECY | « Si on fait un mauvais Bus BHNS sur la rive ouest, ça va plomber le reste ! » pour Youri Dervin de l’ARDSL

Le 14 Novembre 2021

Youri Dervin, vice-président de l’association Rail Dauphiné Savoie Léman était « L’invité.e H2O » ce dimanche 14 novembre 2021.

H2O

GRAND ANNECY : Surprise ! Frédérique Lardet remet les 6 scénarios de tram et bus au vote !

Le 10 Novembre 2021

Plus de 2h30 de réunion dans une salle Eugène Verdun archicomble. La ville d’Annecy organisait une « rencontre-débat » ce mardi 9 novembre 2021 à 20h. Il s’agissait, une nouvelle fois, de débattre du projet de transport en commun en site propre intégrale à Annecy et au bord du lac d’Annecy.

H2O

GRAND ANNECY | Les élus disent non à un tram sur la rive ouest du lac : Édition Spéciale

Le 22 Octobre 2021

Il n’y aura pas de tram sur la rive ouest du lac d’Annecy. Hier soir, les élus de l’agglomération du Grand Annecy étaient réunis en conseil communautaire privé pour retenir 2 des 6 scénarios présentés.

H2O

GRAND ANNECY | Une semaine pour découvrir la Mission Locale Jeunes du Bassin Annécien

Le 20 Octobre 2021

Cette année, la Semaine Nationale des Missions locales a lieu du 13 au 22 octobre. C’est l’occasion de mettre en valeur les actions des 436 Missions locales du territoire national.

H2O

GRAND ANNECY | La stratégie économique du Grand Annecy dévoilée

Le 10 Octobre 2021

Ce vendredi 8 octobre 2021, Frédérique Lardet, présidente du Grand Annecy et Ségolène Guichard, vice-présidente économie, relocalisation et relations extérieurs présentaient à la maison des entreprises à Annecy, la stratégie économique du Grand Annecy aux acteurs économiques de l’agglomération.

H2O

GRAND ANNECY | Des chaises musicales qui font grincer le bureau

Le 30 Septembre 2021

L’agglomération du Grand Annecy tient son premier conseil communautaire de l’année 2021-2022 ce jeudi 30 septembre 2021 à la salle le Météore de Meythet.

H2O

GRAND ANNECY | Bus ou tram, Vélonecy, le clos du moine de Talloires, LirÔlac… Didier Sarda est « L’invité.e H2O »

Le 19 Septembre 2021

Didier Sarda, maire de Talloires-Montmin et vice-président mobilité active, touristique et territoire cyclable est notre invité de dimanche 19 septembre 2021 sur notre antenne.

H2O

ANNECY | « Ce sont les politiques ou les services qui commandent ? » se demande Denis Duperthuy

Le 13 Septembre 2021

Il était ce dimanche soir « L’invité.e H2O ». Denis Duperthuy est revenu pour nous sur les sujets d’actualité ; tant à la ville d’Annecy qu’à l’agglomération du Grand Annecy.

H2O
1