Volume
Annecy

ANNECY | (🎙️PODCAST) Scission, recours, nouvelle candidature, nouveau groupe politique : le cas J-L Rigaut à la loupe !

Le 18/11/2020 - 2590 vues

Par Mathieu Hutin | Rédacteur en Chef

Photo : Archive H2O | Mathieu HUTIN

Après le départ de sept colistiers élus au conseil municipal, Jean-Luc Rigaut nous répond dans une interview / podcast exclusive. Nous y retranscrivons les grandes lignes dans cet article mais nous proposons l’intégralité de l’échange à l’écoute en fin de sujet.

🔴 Rigaut : « Droit dans la tempête » :

Sur ce départ qu’H2O vous révélait en exclusivité ce lundi : l’ancien maire estime que « le groupe continue de représenter le conseil municipal et la voix de nombreux Annéciens. » JLR rappelle aussi que l’élection a été perdue à 27 voix près. Rigaut ne veut blâmer personne selon ses dires. « Sept des collègues n’acceptent pas la défaite et rejette la responsabilité sur moi ou l’équipe. C’est dans la nature humaine, je peux le comprendre. Chacun reste libre de ses actes et de sa volonté de poursuivre ou pas cette action. »

On a voulu savoir comment l’homme derrière le politique se portait : Si la voix a l’air fatiguée, JLR a le cuir solide et accuse le coup : « Moi ça va, c’est pas moi qui est important. (…) Ma vision pour Annecy reste intacte. » Celui qui a été aux manettes de la ville défend ensuite son bilan.   

Le recours ? Jean-Luc Rigaut confirme que le jugement est attendu pour début décembre. « Tous les indicateurs sont favorables pour que le tribunal annule ces élections. J’assume cette décision dans une ambiance tellement particulière. Je serai là pour la suite avec une équipe renouvelée. On verra comment les choses seront portées et conduites. Le but est bien que ces élections soient refaites pour que cette ville retrouve le cap qu’elle a toujours voulu avoir. »

Est-ce qu’une suite du recours au conseil d’État ne va pas engluer Annecy dans une impossibilité d’avancer et de porter des projets ? JLR minimise les quelques mois supplémentaires nécessaires et estime qu’il ne se passe pas grand-chose dans ce début de mandat.

Sera-t-il de nouveau la tête de liste des soixante-deux restants ? « C’est prématuré » juge le conseiller municipal d’opposition. « Je ne pense pas qu’à ça, je pense à la ville d’Annecy et à défendre les intérêts des Annéciens. »

Y’a-t-il d’autres colistiers sur le départ ? « Chacun est libre, on a pas refait le point. Il faut retravailler les adaptations du projet en fonction de ce qui s’est passé, la pandémie du Covid (…) »

Nous avons pu enfin lui parler du lancement de son mouvement (qui ne s’appellerait pas Terre de Savoie) : « C’est pas mûr, il faut encore travailler sur le fond de ce mouvement pour les territoires, je vous en parlerai le moment venu. »

Nous terminons en proposant à l’ancien maire de passer en revue les affaires et les premiers mois de son successeur François Astorg : « Je suis mal placé. Quand je donne un regard, c’est forcément un regard d’opposant. Et dans ma bouche tout prend une forme déformée. Je reste mesuré. Les premiers pas sont difficiles pour la nouvelle équipe. Il a fallu bien sûr quelques mois pour comprendre et apprendre. Je pense qu’il faut maintenant que les choses se mettent en place. Or, je ne vois pas beaucoup de choses avancer pour l’instant. J’ai l’impression que ça reste très compliqué. » JLR se félicite de la reproduction d’un certain nombre de dispositifs qu’il avait mis en place pendant le premier confinement et qui sont repris par l’équipe Astorg dans cette deuxième vague de pandémie.

🔴 Un « évincement politique nécessaire » (V. Pacoret) :

Dès la défaite cet été, des ténors de la droite n’hésitaient pas à nous confier en "off" que « Rigaut était mort », qu’il ne pourrait pas conduire une liste en cas de nouvelles élections. Plus dur : « Si Rigaut conduit la liste, c’est la défaite assurée ! » nous disait-on, en promettant d’assumer dans l’avenir cette position politique.

Le temps du "in" semble être venu. C’est Vincent Pacoret (centriste) qui confirme ces propos :

« On s’inscrit dans une démarche de reconstruction pour 2026. Être élu d’opposition c’est une responsabilité, que je connais pour l’avoir assumé pendant 10 ans à Cran. Il faut de l’abnégation, de la modestie et un vrai travail en conseil, participer aux commissions, etc...Or ce travail actuellement indispensable n’est pas fait par JLR qui ne vit que pour une hypothétique élection après le recours. C’est irresponsable. Le nouveau groupe s’inscrit lui dans un travail sérieux, au sein du nouveau conseil, en ayant en ligne de mire l’absolue nécessité de préparer la relève à droite pour 2026. Nos électeurs sont toujours là, ils voulaient simplement tourner une page, ce serait bien de le respecter sans faire croire à des chimères. Les sept élus qui ont créé le groupe sont sérieux et compétents. » explique le conseiller départemental.

🔴 Sept départs qui en cachent d'autres :

Parmi les anciens amis de Jean-Luc Rigaut, les langues se délient. Plusieurs figures politiques affirment qu’au-delà des sept élus qui quittent le groupe « Pour Annecy Naturellement », une très large majorité des candidats suivront les sept conseillers en cas de nouvelles élections. Selon nos informations : « JLR est totalement lâché politiquement, sur les 68 autres noms du bulletin, ils ne sont plus qu’une vingtaine à le suivre. » Une majorité de l’ancien clan Rigaut estimant qu’ « il faut arrêter d’urgence de faire croire que le résultat du vote et que la nouvelle équipe sont illégitimes. »

🔴 Astorg se dit serein :

Joint par notre rédaction, le nouveau maire d’Annecy François Astorg prend acte de la création du groupe. Saluant au passage la volonté de débat constructif des conseillères et conseillers qui le compose et avec qui « les relations sont républicaines et démocratiques. » François Astorg lâche : « On va pouvoir peut-être nous questionner sur le fond et plus sur la forme, et arrêter de nous demander la composition de la peinture utilisée pour peindre les pictogrammes "masques" sur les trottoirs. » À propos du recours : le maire François Astorg va dans le sens des dissidents du clan Rigaut. François Astorg se dit serein et précise n’avoir reçu à ce jour aucune demande de justification de la commission des comptes de campagne saisie par JLR. « Nous sommes accompagnés par des avocats mais avant tout, nous avons confiance en la justice et respecterons sa décision. »

 



Sons liés à cet article

Interview de Jean-Luc Rigaut en intégralité :


AutreS actualités pour Annecy :

ANNECY | (🎥 VIDÉO) Près de 500 personnes contre la loi de sécurité globale.

Le 21 Novembre 2020

Ils étaient près de 500 à dénoncer la proposition de loi de sécurité globale. Le texte propose notamment la pénalisation de la diffusion malveillante de l'image des forces de l'ordre.

H2O

ANNECY | La réponse d’Amazon et le compte-rendu de la réunion en mairie.

Le 20 Novembre 2020

Le 8 novembre dernier, H2O vous révélait le ras le bol des habitants du hameau de Branchy, dont le quotidien avait été bouleversé par l’entrée en service d’un entrepôt logistique du géant Amazon.

H2O

ANNECY | Sept élus lâchent Jean-Luc Rigaut et créent un nouveau groupe politique !

Le 16 Novembre 2020

C’est un nouveau coup de tonnerre dans le monde politique annécien, et un nouveau coup dur pour Jean-Luc Rigaut. Après avoir perdu ses fauteuils de maire, président de l’agglomération et président de l’AdCF (Assemblée des Communautés de France), JLR voit partir sept élus de la liste « Pour Annecy Naturellement ».

H2O

ANNECY | (🎥 VIDÉO) Le nouvel Hôtel de Ville pas avant mi-2023.

Le 14 Novembre 2020

C’est un triste anniversaire pour les annéciens ce samedi. Celui de l’incendie de leur mairie.

H2O

ANNECY | COVID-19 : (📷 PHOTOS) Première évacuation militaire depuis l'aéroport d'Annecy.

Le 12 Novembre 2020

Un avion militaire médicalisé a procédé ce jeudi après-midi à une première évacuation sanitaire de deux patients atteints de la Covid-19 depuis l'aéroport d'Annecy.

H2O

ANNECY | Amazon à Branchy : F. Astorg a rendez-vous le 20 novembre.

Le 11 Novembre 2020

Ce dimanche 8 novembre, H2O vous révélait le ras le bol des voisins du nouvel entrepôt d’Amazon à Branchy (Annecy Seynod). Constitués en association, les voisins demandaient une réunion au Préfet et au maire d’Annecy.

H2O

ANNECY | (📷PHOTO) Amazon : « En danger », les riverains alertent le Préfet.

Le 08 Novembre 2020

Les craintes des associations qui s’étaient opposées au projet se sont visiblement réalisées… Dans un courrier de ce mercredi 4 novembre 2020, l’association « Bien Vivre à Branchy » alerte les autorités sur la sécurité autour du site Amazon qui a ouvert le 7 octobre à côté de leurs habitations.

H2O

ANNECY | Covid-19 : Le calendrier des pompiers est à vendre par correspondance.

Le 07 Novembre 2020

Pandémie de COVID oblige, la traditionnelle vente de calendriers par les pompiers d'Annecy n'aura pas lieu cette année sous sa forme habituelle.

H2O

ANNECY | Les médiathèques réouvrent leur service de retrait : « Des livres et moi, délivrez-moi »

Le 06 Novembre 2020

Dès ce vendredi 6 novembre, les médiathèques de la ville remettent en place leur service de retrait « Des livres et moi, délivrez-moi », déjà instauré à l'occasion du premier confinement.

H2O

ANNECY | Des dizaines de commerces à vendre... auprès de l'Élysée !

Le 05 Novembre 2020

À l'origine de l'opération,le syndicat GNI Fagiht Annecy Environs (Organisation professionnelle pour les Cafés Hôtels Restaurants Discothèques) et Les Vitrines d'Annecy.

H2O
1