H2O RADIO

CHOISISSEZ VOTRE LOCALISATION




J'accepte l'utilisation des cookies.
Mentions légales et politique de confidentialité.

Faverges-Seythenex

FAVERGES-SEYTHENEX | Ce conseil municipal si embarrassant pour le maire

FAVERGES-SEYTHENEX | Ce conseil municipal si embarrassant pour le maire

PUBLIE LE 12/04/2022 par Auriana Castro & Mathieu Hutin - 3925 vues

« Vous avez le droit d’avoir tort ! » C’est ce que répond Jacques Dalex, le maire de Faverges-Seythenex aux élus de l’opposition

  • FAVERGES-SEYTHENEX | Ce conseil municipal si embarrassant pour le maire FAVERGES-SEYTHENEX | Ce conseil municipal si embarrassant pour le maire

    © H2O | Auriana Castro
    Conseil municipal de Faverges-Seythenex le 6 avril 2022

Le mercredi 6 avril 2022, les élus de Faverges-Seythenex étaient réunis en conseil municipal. Un conseil plus tendu que d’habitude… Si le budget de la commune, à l’ordre du jour, a divisé en tant que sujet central de la séance, les excuses d’une agente devant l’ensemble des élus a particulièrement marqué et fait parler.

En début de séance, une secrétaire de mairie a dû s’expliquer « d’un partage de mail inopportun voire illégal de communication politique ». Un mail envoyé à tout le conseil municipal dont l’objet était une réunion publique en soutient à Emmanuel Macron. Une communication interdite en période de campagne, ce que n’a pas manqué de souligner des conseillers d’opposition. La secrétaire, qui à priori, ignorait cette règle, est donc venue présenter des excuses publiques. Une démarche inhabituelle pour l’agente qui a versé quelques larmes devant des élus gênés. Cette situation a particulièrement indigné les élus des minorités.

Jacques Dalex, le maire de Faverges-Seythenex s’est expliqué de l’intervention de cette agente en conseil : « C’est une faute qui pouvait paraitre politique, car elle concerne le candidat auquel j’apporte mon soutien.  Il y a eu une erreur d’un agent. L’erreur est humaine mais elle doit être signalée et marquée. » Si le maire reconnait que l’agente « a été placée dans une situation d’inconfort », pour lui c’était l’unique moyen de montrer « sa bonne foi » (en tant que maire) : « La sanction politique de cette erreur, c’est, à mon sens, ma démission. On est face à une atteinte grave de la démocratie. Je ne sais pas quelles seront les conséquences de cette erreur... »

Une justification qui n’a pas convaincu les élus des oppositions : « Je vous assure qu’un mail de votre part nous aurait largement suffit. » a déclaré Séverine Dessuise. Le groupe Rassembler et Agir a donc décidé de faire part dans un communiqué de son « indignation » suite au conseil municipal. Ils ont également saisi la préfecture de la Haute-Savoie suite à cette « faute grave ».

Pour Charline Maurice, élue du groupe Rassembler et Agir, ce conseil a été « un tournant ». Le communiqué de presse du groupe souligne : « […] Ces manières de faire sont inacceptables…avec ce genre de manières de manager, on comprend beaucoup mieux les très nombreux départs de cadres (au moins 7) depuis presque 2 ans et les difficultés à recruter ! Comment les agents du service public peuvent-ils travailler ainsi dans des conditions sereines ? »

Des manières de faire jugées dépassées pour les quatre élus : « Nous sommes maintenant en 2022, et nous ne laisserons pas passer ce genre d’humiliation d’un autre temps […] »

Autre sujet de désaccord lors de ce conseil municipal : le budget. Le budget primitif a recueilli 9 votes contres, dont Philippe Strappazzon, alors sixième adjoint délégué à la culture et des élus des deux groupes de l’opposition : « […] nous ne voterons pas ce budget, qui ne prend absolument pas en compte les urgences environnementales et qui ne contribue pas à engager notre commune vers un futur attractif. » L’argument du budget faisant partie des raisons de la démission de Philippe Strappazzon, présentée en fin de conseil.

Les deux groupes de la minorité dénoncent ainsi un manque de vision pour l’avenir de la commune, un investissement jugé « encore très prépondérant » concernant l’enfouissement des réseaux et la réfection des routes, un manque d’investissement concernant les rénovations énergétiques.

Le maire a alors défendu le budget soumis au vote : « Le budget est très clair : c’est 4,5 millions d’euros d’investissements sur notre commune. […] On cherche à ce qu’une réflexion globale soit faite notamment dans le cadre de "Petite Ville de Demain". Aujourd’hui on veut vraiment mener une réflexion de fond. Les choses seront peut-être faites lentement mais elles le seront. »

Les échanges n’ont pas été de tout repos. Aux prises de paroles des deux élues des minorités, Jaques Dalex conclu : « Notre budget est cohérent. Vous ne pouvez pas, à la fois, soutenir nos actions au cours de l’année et voter contre le budget sans bonnes raisons. » « Sans bonnes raisons pour vous, monsieur le maire. » a répondu Séverine Dessuise, élue du groupe Rassembler et Agir. Jacques Dalex a alors conclu : « Vous avez le droit d’avoir tort. »



AutreS actualités pour Faverges-Seythenex :

FAVERGES-SEYTHENEX | Grandes ambitions, grands résultats pour Accro2gym

Le 30 Juin 2022

C’est en 2009 que Karine Gaillard a fondé son association : Accro2gym. Basé à Faverges, ce club permet de pratiquer de la gymnastique au sol, en barres ou en poutre. On peut aussi y pratiquer de la danse ou encore du pilates.

H2O

FAVERGES-SEYHTEHENEX | Ginette Kolinka, rescapée de la Shoah a donné son nom à une école élémentaire

Le 29 Juin 2022

Dans la cour de récréation du groupe scolaire de Viuz, une centaine d’enfants, tous vêtus d’un haut blanc et d’un bas noir, chantent. Si ces enfants chantent ce 28 juin 2022, c’est pour Ginette Kolinka, ancienne déportée d’Auschwitz-Birkenau.

H2O

LA SAMBUY | Jaques Dalex a promis un nouvel audit et des groupes de travail

Le 29 Juin 2022

Ce mardi 28 juin 2022, habitants de Faverges-Seythenex et amoureux de la station de la Sambuy étaient conviés à une réunion publique sur le devenir du site touristique quatre saisons.

H2O

LA SAMBUY | Pressions politiques, opinion publique manipulée : les dés sont-ils pipés ?

Le 28 Juin 2022

Le 12 juin dernier, H2O vous révélait d’étranges manœuvres politiques à propos de l’avenir de la station touristique quatre saisons de la Sambuy, gérée par la ville.

H2O

FAVERGES-SEYTHENEX | Une réunion publique organisée sur l’avenir de La Sambuy

Le 21 Juin 2022

A la suite de l’audit et des récents débats sur le devenir de La Sambuy, la municipalité de Faverges-Seythenex convie les habitants à une réunion d’information.

H2O

FAVERGES-SEYTHENEX | La Sambuy : Après le rassemblement et la présentation de l’audit « J’attends que quelqu’un me dise, j’ai la solution ! » (Jacques Dalex)

Le 17 Juin 2022

Entre 200 et 300 personnes se sont rassemblées ce mercredi 15 juin, en marge d’un conseil municipal privé pour soutenir la station de la Sambuy. A la suite de la réunion, le maire de Faverges Jacques Dalex, la première adjointe Jeannie Tremblay et la directrice de cabinet nous ont reçu et nous ont accordé une interview.

H2O

La Sambuy | « Cette montagne, elle est en nous, c’est notre patrimoine. Et l’on n’a pas le droit de s’attaquer au patrimoine. » (Marcel Cattaneo)

Le 17 Juin 2022

Empêché mercredi soir, c’est de sa propre initiative que le conseiller départemental et ancien maire vient au micro, crier son amour pour le site et son activité.

H2O

FAVERGES-SEYTHENEX | Avenir de la Sambuy : quelle affluence pour le rassemblement de mercredi ?

Le 13 Juin 2022

Au lendemain de nos révélations sur l’avenir de la station communale de la Sambuy, une étonnante vague de réactions s’est répandue tant dans la ville que sur les réseaux sociaux, et un appel à se rassembler pour soutenir la station de la Sambuy a été lancé par une habitante.

H2O

Édito | « La décision est prise ! Le maire va fermer la Sambuy ! » Politique de trottoir, réunion secrète et poker menteur à Faverges-Seythenex

Le 12 Juin 2022

Enquête sur une petite phrase et analyse : « Le maire Jacques Dalex dit à qui veut l’entendre qu’il a pris sa décision et que la fermeture de la station communale de la Sambuy est programmée. »

H2O

FAVERGES-SEYTHENEX | Il saute d’un pont et est percuté par une voiture

Le 10 Mai 2022

Un drame s’est joué ce mardi 10 mai 2022 à Faverges Seythenex. Aux alentours de 9h, un homme de 76 ans a délibérément sauté du pont surplombant la route départementale 1508 qui relie Faverges à Saint-Ferréol, alors deux voitures arrivaient sur l’axe en direction d’Albertville.

H2O
1