Volume
Annecy

ANNECY | (🔊 PODCAST) Marché de Noël annulé : pourquoi la ville a résilié le contrat ?

Le 26/10/2020 - 3636 vues

Par Mathieu Hutin | RĂ©dacteur en Chef

Photo : Facebook Marché de Noël d’Annecy | Studio Fou d’images

L’information est tombée ce matin, sur la page Facebook de l’événement. Derrière l’annonce de l’annulation du marché de Noël d’Annecy par son organisateur, se trouve une situation complexe. Une série de réunions parfois tendues entre l’organisateur, la mairie et la préfecture qui a conduit à une situation de tensions extrêmes et au clash de ce lundi 26 octobre. L’affaire devra connaître son épilogue devant les tribunaux, GMC Event ayant fait savoir qu’elle saisissait le tribunal administratif.

Il faut d’abord savoir que ce marché de Noël a été confié à un organisateur privé par la ville d’Annecy en 2018 et pour 3 ans, dans le cadre d’une délégation de service public et après un appel d’offres. Si la commune n’investit pas d’argent, elle perçoit un droit de place et impose un cahier des charges à l’organisateur sur le contenu de l’événement.

C’est la situation sanitaire qui est à l’origine des tensions entre la ville et l’organisateur local GMC Event, basé à Pringy. Nous joignons d’abord Céline Goudjo, dirigeante de GMC Event cet après-midi. La tenue du marché de Noël et la problématique sanitaire ont fait l’objet de plusieurs réunions depuis l’été, et notamment avec Frédérique Lardet, maire adjointe en charge de l’économie locale et du commerce de proximité.

« La réunion de juillet a été houleuse, ça avait mal commencé. Celle d’août s’est également très mal passée, nous avons failli quitter la table des discussions, mais nous avons décidé de travailler sur deux protocoles sanitaires. L’un pour le village des Alpes, l’autre pour la zone marché à l’Hôtel de Ville. » Des protocoles qui auraient été présentés en préfecture le 14 septembre et qui tenaient compte de la situation sanitaire à cette date. Un protocole validé pour la partie « Village des Alpes » alors que celui concernant le marché proche de l’Hôtel de Ville recevait un avis réservé de la part des services de l’Etat selon l’entreprise d’événementiel.

Selon Céline Goudjo, le protocole pour le village des Alpes (qui nécessitait d’abaisser la jauge de fréquentation de 1499 à 220 personnes) a été présenté à François Astorg, maire d’Annecy et son adjointe Frédérique Lardet le 24 septembre, ainsi que son coût. S’en est suivit plusieurs désaccords. La ville souhaitait que la patinoire soit supprimée et remplacée par des places assises pour de la restauration. Impossible selon GMC Event qui dit ne pas être en état d’investir le matériel nécessaire pour cette nouvelle surface. Un non-respect du cahier des charges qui ouvrait également la voie à un éventuel recours d’un concurrent.
La mairie aurait également proposé que des chalets soient installés devant l’Hôtel de Ville. Un projet d’extension impossible selon l’organisateur à cause des quatre voies de circulation et d’un avis défavorable du commissariat, consulté sur la sécurité. « Installer de la restauration y était impossible puisque la préfecture a été claire : cette zone n’est pas encadrée par du vite-clos et donc le port du masque y est obligatoire.
Nous avons reçu ce matin un recommandé nous informant de l’annulation du contrat, le délai de préavis n’est d’ailleurs pas respecté. »

Du côté de la ville d’Annecy, c’est Frédérique Lardet qui nous apporte les explications :

« Depuis le mois d’août, lors de ces rendez-vous, on voyait bien que GMC Event n’était pas du tout enclin à réaliser ce marché de Noël. On avait beau essayer de trouver des solutions, il y avait toujours des fins de non-recevoir. »
La première solution, c’était de reporter 2020 à 2021 selon la maire-adjoint. La deuxième piste était de maintenir l’événement, mais avec un protocole sanitaire adéquat par rapport à la situation Covid-19 et validé par la Préfecture.
« Une réunion sur cette problématique a eu lieu avec GMC Event et en présence de son conseil juridique. La préfecture avait donné son accord pour passer le village des Alpes d’un format debout à un format assis pour 170 places. Il a été proposé de faire un avenant au contrat pour augmenter cette jauge en supprimant cette patinoire. Nous étions sensibles du fait que la rentabilité de GMC Event découle en partie du débit de boisson tenu par leurs soins au Village des Alpes. »
Frédérique Lardet confirme que GMC Event a refusé de mettre en place ce projet de suppression de patinoire/extension des places assises.

L’élue poursuit : « La préfecture estimant que le format de l’événement en face de Courier était idéal, il a été proposé d’éclater le marché de l’Hôtel de Ville en plusieurs petits blocs. GMC Event a ensuite été invitée à nous fournir le coup d’application du protocole sanitaire pour cette version revue et corrigée. Les propositions formulées étaient bien trop coûteuses. Il y en avait pour plus de 400 000 euros alors qu’aucun document financier n’a été produit pour pouvoir prendre la décision d’accompagner cette ouverture. À la suite de ces nombreux échanges et ne trouvant aucune solution satisfaisainte pour les deux parties : nous avons décidé de résilier le contrat et de ne pas faire le marché de Noël pour cette année 2020. »
Selon Frédérique Lardet, la rupture de contrat ne donne pas lieu à une indemnisation prévue par celui-ci, mais la mairie ne percevra pas non plus de droit de place. Au sujet du retrait de la patinoire ? C’était une proposition, mais pas une obligation. « Nous étions sensibles à un manque de places assises et donc une baisse de chiffre d’affaire. »
À propos des frais du protocole sanitaire ? « Il était envisageable d’accompagner ces coûts à condition qu’ils soient raisonables. »
Frédérique Lardet termine en disant regretter cette impossibilité d’offrir un marché de Noël aux Annéciens. « Annecy n’est pas la seule à annuler son marché de Noël. On va essayer de conserver l’esprit de Noël avec des illuminations et des animations que nous souhaitons organiser avec les associations locales qui ont soufferts du manque d’événements et qui pourront animer la ville d’Annecy pendant ces fêtes. »



Sons liés à cet article

Les explications de Frédérique Lardert : (extrait)


AutreS actualités pour Annecy :

ANNECY | Appel à témoins pour retrouver Christopher, disparu depuis samedi

Le 14 Avril 2021

Le groupement de gendarmerie d'Annecy vient (ce mercredi peu après 18h) de diffuser un appel à témoins pour retrouver une personne disparue.

H2O

ANNECY | (🗳️ MUNICIPALES 2020) J-L Rigaut envoie l'huissier cuisiner Olivier Barry

Le 02 Avril 2021

Selon nos informations, deux personnes de la liste « Réveillons Annecy / Annecy Respire » ont reçu une curieuse visite ce vendredi. Ce ne sont pas des chocolats de Pâques qui les attendaient sur le pas de leurs portes mais des huissiers de justice.

H2O

ANNECY | À 78 ans, elle fauche une mère et son nourrisson

Le 21 Mars 2021

Ce dimanche matin vers 10h, une dame de 78 ans a perdu le contrôle de son véhicule, rue des Cygnes à Annecy le Vieux, dans le quartier des Pommaries.

H2O

ANNECY | L’incendie détruit 2 appartements, 58 personnes évacuées

Le 20 Mars 2021

Grosse frayeur ce vendredi soir à Annecy. C’est dans un immeuble de 8 niveaux que le sinistre a eu lieu ce vendredi soir vers 23h30. Un appartement du 2ème étage d’une résidence du 9 bis rue Henry-Bordeaux, s’est embrasé.

H2O

ANNECY | Occupation de l’aéroport : Une quinzaine de militants et deux journalistes devant la justice

Le 24 FĂ©vrier 2021

Le samedi 12 septembre dernier, une quinzaine de militants du mouvement Extinction Rebellion Annecy investissait les pistes de l’aéroport Annecy-Mont-Blanc après être passés par-dessus la clôture à l’aide de deux escabeaux.

H2O

ANNECY / VEYRIER | Le Président du Sénat pour décorer Bernard Accoyer

Le 07 FĂ©vrier 2021

Selon nos informations, le Président du Sénat sera à Annecy et Veyrier-du-Lac ce jeudi 11 février 2021.

H2O

ANNECY | (🗳️ MUNICIPALES 2020) Le tribunal administratif rejette le recours de Jean-Luc Rigaut

Le 04 FĂ©vrier 2021

Le tribunal administratif de Grenoble vient de rejeter le recours en annulation des élections municipales déposé par Jean-Luc Rigaut. L’ancien maire d’Annecy avait cédé son fauteuil pour 27 voix.

H2O

ANNECY | 🗳️ MUNICIPALES 2020 | « Le rapporteur public rejette les points soulevés par Jean-Luc Rigaut »

Le 28 Janvier 2021

« Le rapporteur public rejette les points soulevés par Jean-Luc Rigaut. » La petite phrase provient d’un proche de François Astorg qui ajoute qu’une saisie du Conseil d’État par Jean-Luc Rigaut après une décision défavorable du tribunal semble moins évidente, « vu comment ses arguments ont été démontés un par un. »

H2O

ANNECY | Les élus observent une minute de silence pour la cycliste décédée

Le 25 Janvier 2021

Ce soir en ouverture du conseil municipal, le maire d’Annecy François Astorg a fait observer une minute de silence après avoir révélé que Johanna Bloch était employée par la mairie d’Annecy au service Domiciliation de l’Action sociale.

H2O

ANNECY | (🔊 PODCAST) Étoiles Michelin : « Un rêve d’enfant ! » pour Vincent Favre-Félix

Le 18 Janvier 2021

Le célèbre et prestigieux guide Michelin a décerné ses étoiles. Deux nouveaux établissements d’Annecy sont reconnus pour leur excellence et le talent de leurs chefs. Eric Prowalski, du restaurant la rotonde des Tresoms et Vincent Favre-Félix, du restaurant qui porte son nom, dans la cour de l’abbaye à Annecy-le-Vieux. Florian Flavario de l’Auberge de Montmin ajoute à sa première étoile rouge de l’an dernier une étoile verte qui récompense les pratiques éco-responsables. Max Martin, chef pâtissier de Yoann Conte à Veyrier-du-Lac est également distingué par le célèbre guide.

H2O
1