Aix-les-Bains

AIX-LES-BAINS | Lac du Bourget : un trésor vieux de 3 000 ans menacé !

AIX-LES-BAINS | Lac du Bourget : un trésor vieux de 3 000 ans menacé !

PUBLIE LE 10/11/2022 par Lison Bourgeois - 6339 vues

La société d’Art et d’Histoire organisait une conférence d’archéologie lacustre ce mardi 8 novembre au cinéma Victoria d’Aix-les-Bains. Le spécialiste Yves Billaud a retracé l’historique de l’inscription des palafittes savoyards au patrimoine mondial de l’Unesco.

  • AIX-LES-BAINS  | Lac du Bourget : un trésor vieux de 3 000 ans menacé ! AIX-LES-BAINS  | Lac du Bourget : un trésor vieux de 3 000 ans menacé !

    © DRAC Auvergne-Rhône-Alpes
    Un plongeur au-dessus des palafittes savoyards

C’est un trésor sous-estimé qui se trouve pourtant juste sous les pieds des baigneurs du lac du Bourget. En 2011, l’Unesco a reconnu la valeur universelle de plusieurs sites d’habitations lacustres en Savoie. Il s’agit d’habitats préhistoriques qui étaient généralement construits sur pilotis, et reliés à la rive par une passerelle. Aujourd’hui, les pieux de ces cités sont encore sous les eaux. C’est ce que l'on nomme des palafittes “Ce sont les témoins d’habitations qui datent de 4 000 à 800 ans avant notre ère”, précise Yves Billaud, ingénieur de recherche au département des recherches archéologiques aquatiques et sous-marines.

Enfoui sous les eaux du lac du Bourget, le site archéologique reste incroyablement bien conservé. Yves Billaud explique que la “conservation des niveaux archéologiques nous permet de mieux comprendre ce à quoi correspondent ces forêts de pieux”. L’ingénieur rappelle qu’à l’origine c'était d'abord l’hypothèse de grandes plateformes au-dessus du lac qui était privilégiée. “Maintenant, grâce à nos observations mais aussi à celles d’autres chercheurs dans l’arc Alpin, on imagine plutôt des bâtiments qui étaient posés sur des bords de lac à l’occasion de baisse de niveau de l’eau”, assure-t-il. 

L’eau, comme une forme de protection naturelle, a permis la conservation d’un mobilier archéologique très riche. “On va avoir des tas de choses que nos collègues des fouilles terrestres n’ont pas du tout. Comme par exemple des manches d’outils, mais aussi tous les restes comme des coquilles de noisette, des pommes et toutes les graines de céréales qui étaient cultivées. Il y a aussi toutes les traces d’outils sur les pieux en bois, sur les bois couchés, etc. Et les outils qui ont servi à le faire”, énumère-t-il rapidement.

Puis l’ingénieur conclut : “Donc c’est à la fois la reconstitution du paysage, de la culture vivrière, des animaux qui vivaient avec ces populations et de leurs modes de vie jusque dans des détails très poussés” Seulement, le dérèglement climatique pourrait abîmer ce joyau. La sécheresse que la France a subie cet été inquiète les archéologues. Yves Billaud anticipe, amèrement, que l’on “va se retrouver avec des conditions d’il y a 3 000 ans ou presque 5 000 ans, pour les sites du néolithique”.

Puis il observe des risques de pillages : “nos lacs vont commencer à baisser et ces sites vont se retrouver un peu trop facilement accessibles a des gens peu recommandables”. Un premier incident auquel s’ajoute un second, beaucoup plus fatal.“Si vraiment les lacs baissent beaucoup trop et trop longtemps, alors ces sites vont commencer à ne plus être en milieu humide et à se dessécher. Et là, toute cette conservation par l’eau pendant des milliers d’années sera complètement perdue en quelques années”, assure l'ingénieur. 

Que ce soit sur les berges du lac du Bourget vers l’hôtel du poète, dans les environs de la baie de Châtillon ou encore devant le port de Conjux, “on peut passer en padel et se dire qu’il y a en-dessous de soi 3 000 ans d’histoire” s'extasie Yves Billaud. Sur le lac du Bourget, il y a quatre sites archéologiques au total. Ils couvrent une période allant de 3 800 av. J.-C. à  805 av. J.-C.



Sons liés à cet article

Écoutez l'interview d'Yves Billaud, ingénieur de recherche au département des recherches archéologiques aquatiques et sous-marines.


AutreS actualités pour Aix-les-Bains :

MUSILAC | On connait les premiers noms de l’édition 2023

Le 29 Novembre 2022

Alors que la dernière édition avait mis en péril le festival, semant le doute sur son retour en 2023, l’avenir semble s’être éclaircie... En juillet dernier, au moment de faire les comptes sur la 20 -ème édition de Musilac, le festival accusait un déficit « jamais-vu » auparavant…

H2O

AIX-LES-BAINS | Rugby : les entraînements entre le FCAix et la Namibie se précisent

Le 18 Novembre 2022

Aix-les-Bains se prépare à accueillir la sélection namibienne pour la Coupe du monde de rugby. La ville thermale sera le camp de base pour l’ensemble du staff et des joueurs. 
 

H2O

AIX-LES-BAINS | Comment diagnostiquer une apnée du sommeil ?

Le 07 Novembre 2022

La ville d’Aix-les-Bains organisait ce samedi 05 novembre une journée autour du sommeil au Centre culturel et des congrès Andre-Grosjean. Le sujet des dangers de l’apnée du sommeil a été le principal abordé.

H2O

AIX-LES-BAINS | Fermeture du bassin extérieur d’Aqualac : Renaud Beretti s’explique

Le 04 Novembre 2022

Dès ce mardi 8 novembre et jusqu’au 30 avril 2023, la piscine extérieure de l'espace aquatique Aqualac sera fermée. Une décision exceptionnelle qui fait écho au plan de sobriété énergétique de l’agglomération.

H2O

AIX-LES-BAINS | Octobre rose : Les patientes montent sur scène !

Le 21 Octobre 2022

L’Institut du Sein de Savoie et la ville d'Aix-les-Bains se sont associés pour mettre en scène un spectacle nommé “Par la force des roses” ce mardi 18 octobre. Sous les projecteurs du centre des Congrès, les dix patientes ont chanté l’importance du dépistage du cancer du sein. 

H2O
1