Annecy

ANNECY | Les colleuses : les mots de la société

ANNECY | Les colleuses : les mots de la société

PUBLIE LE 06/12/2022 par Auriana Castro - 9238 vues

Une soirée en immersion avec le collectif de Collages Féministes d'Annecy. Reportage

  • ANNECY |  Les colleuses : les mots de la société ANNECY |  Les colleuses : les mots de la société

    © H2O | Auriana Castro
    Ce soir-là, elles sont cinq a arpenter la ville « à la recherche du mur où coller » leur slogan.

  • ANNECY |  Les colleuses : les mots de la société

    © H2O
    Le petit groupe déambule dans la ville d'Annecy, armé de leurs feuilles A4 et de leur colle

  • ANNECY |  Les colleuses : les mots de la société

    ©

  • ANNECY |  Les colleuses : les mots de la société

    ©

  • ANNECY |  Les colleuses : les mots de la société

    ©

  • ANNECY |  Les colleuses : les mots de la société

    ©

  • ANNECY |  Les colleuses : les mots de la société

    © H2O
    La liste des prénoms de victimes de féminicide est longue, elle s'étale sur près de 30 mètres.

Depuis quelques années maintenant, des slogans féministes tapissent (pour quelques heures ou quelques jours) les murs de nombreuses villes françaises.

Annecy n’y fait pas exception… Vous avez surement vu ces messages chocs écrits en lettre capitale sur feuille A4.
Armé de feuilles et de colle, le collectif Collages Féministes d' Annecy s’affaire une fois la nuit tombée.
Derrière le collectif Collages Féminsites d'Annecy, un petit groupe composé de femmes et de minorités de genre, mais néanmoins rodé.
 

« Tu trouveras toujours notre soutien sur les murs »

Ce soir-là, iels sont cinq à arpenter la ville « à la recherche du mur où coller ». Généralement éloigné du centre-ville, le petit groupe a décidé ce soir de viser des murs proches de la vielle-ville d'Annecy, où nombre de passants pourraient lire leurs messages.
Devant le cinéma Pathé, dans les tunnels souterrains de Bonlieu et de la gare, les feuilles A4 et leurs lettres noires sont collées.
Pour le collectif, il n’y a plus qu’à espérer que leurs collages tiendront jusqu’au lendemain matin : « Certains sont arrachés très vite, ils tiennent quelques heures, un jour si on a de la chance » confie en plaisantant Juliette.
« Le patriarcat tue » « Victime on te croit, violeur on te voit » « Silence on viole » et bien d’autres slogans fleurissent ainsi en quelques heures sur les murs d’Annecy. Des messages qui sont là pour dénoncer : « En quelques mots, on décrit toute une partie de la société. » explique Alix, colleuse depuis plus d’un an.
Plus de 130 prénoms tracés au feutre rouge ont ainsi été déroulés devant le cinéma Pathé. Les prénoms des victimes de féminicide depuis le 1er janvier 2022.
Derrière ces messages d’alerte, l’action même de coller relève un sens particulier : « Ça libère toute la haine qu’on peut avoir à l’intérieur. ». Pour Amélie, qui collait avant dans les rues parisiennes, le collage est aussi un moyen de se réapproprier la rue : « On se sent plus à l’aise le soir, on n'a plus peur de répondre, on n'a plus peur d’être seule, même si bien sûr, il reste des traces. Mais globalement, maintenant, je n’ai plus peur. » Un sentiment partagé par Alix : « C’est un moment de sororité, d’adelphité, je me sens soutenue et forte dans ces moments-là. »

L’une étale la colle, une deuxième pose les feuilles et les autres surveillent, guettant l’arrivée éventuelle des forces de l’ordre. Car si les collages ne sont pas des tags, et s’enlèvent sans beaucoup d’efforts, la démarche n’en est pas pour autant légale.
A Annecy-même, jusque-là, aucun membre n’a dû faire face à la police, lors des séances de collage, quelques encouragements et quelques insultes leurs sont dirigées.
Juliette raconte : « On m’a dit qu’on détruisait du mobilier urbain, qu’on salissait la ville… il y a toujours quelques remarques ou insultes qui tombent… »
Des critiques qui passent au-dessus de Gott, membre également du collectif : « Ils n'ont qu’à pas coller ! ». Avant qu'iel poursuive : « Moi je fais ça pour celles et ceux qui n’ont pas les connaissances qu’on a. Je fais ça pour la mama de 50 ans avec cinq gosses qui passe sa vie à faire les courses et le ménage. Qui n’a pas le temps de penser. A qui on n’a jamais donné accès à la culture ou à la sociologie… Qu’elle puisse voir que sa condition n’est pas normale. Ça va être compliqué, mais on est là et on est ensemble. »

Leur dernier collage ce soir-là, c’est dans « leur tunnel » qu’il est réalisé : « Le sexisme est partout, nous aussi ».

Comme Alix, Amélie, Juliette, Gott et bien d’autres anonymes, à Annecy, nombres se sont emparés des collages pour s’exprimer et dans l’espoir « de faire réfléchir ».
Une action loin d’être isolée, puisque de tels collectifs de collages féministes ont ainsi vu le jour dans près de 200 villes en France.



Sons liés à cet article

Ecoutez le reportage :


AutreS actualités pour Annecy :

« Ce titre me permet de faire encore plus que ce que je faisais » ambitionne Lisa Bourbon, l’Annécienne élue Miss Handi France 2024

Le 18 Mai 2024

Sacrée Miss Handi France 2024 le samedi 11 mai dernier, Lisa Bourbon souhaite encore et toujours sensibiliser le grand public sur la question du handicap. Originaire d’Annecy, la jeune femme (23 ans) est autiste Asperger et atteinte de troubles de l'hypermobilité articulaire.

H2O

Zones d’ombre au Pâquier, itinéraires de promenade, caniparc… les lauréats du deuxième budget participatif d’Annecy sont connus

Le 10 Mai 2024

Les lauréats du deuxième budget participatif de la ville d’Annecy ont été révélés fin avril et leurs projets adoptés lors du précédent conseil municipal. En voici quelques-uns !

H2O

Pour sa première édition, le festival du vélo d’Annecy voit les choses en grand

Le 24 Avril 2024

La ville d’Annecy va voir débarquer un tout nouveau festival de fin de semaine. Celui-ci n’est pas tourné vers la musique ou le cinéma, mais bel et bien consacré au vélo, un plaisir pour les amateurs de ces deux-roues.

H2O

Les Graines oubliées, un spectacle au message écologiste à Annecy de « 5 ans à 105 ans »

Le 05 Avril 2024

Le spectacle « Les graines oubliées » sera en représentation le samedi 6 avril à 15h, dans la salle du brise-glace d’Annecy. L’artiste de ce projet, Orianne Marsili, explique les enjeux et problématiques de sa représentation : explication.

H2O

D’Annecy à Paris, un parcours à vélo pour la recherche médicale contre le cancer du sein

Le 19 Mars 2024

En mai prochain, deux gendarmes partiront d’Annecy pour rejoindre Paris à vélo. Emilie et Guillaume réalisent ce défi pour soutenir la recherche contre le cancer du sein.

H2O

Lac d’Annecy : une vague d’électrification pour les bateaux du Pâquier, le stationnement et la circulation modulés

Le 12 Mars 2024

Des travaux ont actuellement lieu à Annecy pour alimenter le Pâquier en électricité. Plusieurs rues sont impactées de façon plus ou moins forte.

H2O

Charles Stamper, un Mister France qui prône « l’élégance à la française »

Le 06 Mars 2024

Vainqueur du concours de Mister France il y a près d’un mois, Charles Stamper parvient désormais à prendre plus de recul sur cette victoire. Entre aspect négatif et fierté d’arborer l’écharpe, il revient sur son parcours.

H2O

Annecy : une conductrice percute une cycliste et prend la fuite, la police lance un appel à témoins

Le 14 Février 2024

Tôt ce mardi matin, vers  6h40, une cycliste engagée dans un rond-point à Annecy a été percutée. La conductrice, une femme blonde d’une cinquantaine d’années, a pris la fuite. La police a lancé un appel à témoins. 

H2O

Annecy et Chambéry en haut du classement des "villes où il fait bon vivre"

Le 30 Janvier 2024

Le classement des villes où il fait bon vivre est paru ce week-end. En Savoie et en Haute-Savoie, plusieurs villes ont su se faire une belle place dans le classement. 

H2O

À Annecy, dernière semaine pour profiter du temps fort hivernal « Court Circuit » !

Le 23 Janvier 2024

Pour sa quatrième édition, le temps fort annécien « Court Circuit » au théâtre des collines promeut les artistes du territoire. En cette dernière semaine de janvier, il reste encore trois compagnies à découvrir.

H2O
1