Annecy

ANNECY | Le ministre de l’Éducation nationale à la rencontre de familles ukrainiennes

ANNECY | Le ministre de l’Éducation nationale à la rencontre de familles ukrainiennes

PUBLIE LE 24/02/2023 par Auriana Castro - 6577 vues

Un an, jour pour jour après le début de la guerre en Ukraine, le ministre de l’Éducation Nationale était aux côtés de jeunes ukrainiens et de leurs parents à Annecy.

  • ANNECY | Le ministre de l’Éducation nationale à la rencontre de familles ukrainiennes ANNECY | Le ministre de l’Éducation nationale à la rencontre de familles ukrainiennes

    © Auriana Castro
    Le lycée Gabriel Fauré accueille 12 élèves ukrainiens, comme eux, 410 élèves sont scolarisés dans le département.

  • ANNECY | Le ministre de l’Éducation nationale à la rencontre de familles ukrainiennes

    © Auriana Castro

  • ANNECY | Le ministre de l’Éducation nationale à la rencontre de familles ukrainiennes

    © Auriana Castro

  • ANNECY | Le ministre de l’Éducation nationale à la rencontre de familles ukrainiennes

    © Auriana Castro
    A 12h30, un petit groupe d'enseignants a sorti pancartes et banderoles pour se faire entendre. Au cœur de leurs préoccupations le manque de moyens de l’Éducation nationale.

Un an, jour pour jour après le début de la guerre en Ukraine, ce vendredi 24 février, le ministre de l’Éducation Nationale était aux côtés de jeunes ukrainiens et de leurs parents à Annecy.

Le lycée Gabriel Fauré accueille 12 élèves ukrainiens, comme eux, 410 élèves sont scolarisés dans le département.

Accueilli par un bain de foule de lycéens à son arrivée, le ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, Pap Ndiaye a enchaîné les serrages de mains et les photos.
Une fois au CDI de l’établissement devant la vingtaine de parents et d’élèves réfugiés le ton était au calme et à la solennité. Une rencontre « symbolique et d’autant plus importante en cette triste date d’anniversaire » décrit le ministre.
Au micro d’H2O, Pap Ndiaye explique : « C’est une manière pour moi de saluer la mobilisation de l’Éducation nationale pour l’accueil des jeunes ukrainiens. Nous en scolarisons 21 000. Mais ça n’est pas qu’une affaire de chiffre…  C’est aussi un engagement humain, avec l’intégration de ces jeunes, des familles qui se sont installées à Annecy et ailleurs, grâce aux collectivités territoriales qui les ont accompagnées pour trouver un logement et parfois un travail. » Le ministre poursuit : « C’est aussi une manière de manifester notre solidarité à l’égard de l’Ukraine martyrisée par la Russie. De souhaiter que l’Ukraine retrouve sa liberté et le contrôle de ses territoires. C’est au fond, cette rencontre, le témoignage de notre solidarité, de notre admiration également à l’égard du courage de ces familles ukrainiennes. »

Des familles qui ont tenu à remercier le gouvernement et le corps enseignant réuni. Parmi eux, Serhii, père de trois enfants, dont le plus âgé, 16 ans est élève au lycée Gabriel Fauré. En mars 2022, la famille décide de fuir la guerre, il raconte : « C’est difficile pour moi, encore aujourd’hui, d’en parler… Nous avions passé la première semaine dans des abris-souterrains, les bombardements étaient de plus en plus proches. Ma femme voulait partir. » Partir loin de la guerre sans avoir de destination en tête, l’objectif de la famille était simplement de s’éloigner du danger. La famille de cinq a ainsi traversé la Pologne et l’Allemagne avant d’arriver en Haute-Savoie, à Annecy.
Serhii, ému, avait préparé sa prise de parole pour la venue du ministre de l’Éducation nationale, un court discours de remerciement qu’il termine par « Vive la France, vive la liberté, vive l’égalité et vive la fraternité. » Si la reconnaissance est bien là, Serhii confie rencontrer encore des difficultés pour s’intégrer, la raison principale, la barrière de la langue : « C’est difficile, pour les enfants aussi, ils n’avaient jamais appris le français avant, et à l’école l’anglais n’était pas très bon… On avance « step by step » [pas à pas]. »
 

Des difficultés dont sont témoins les professeurs… Derrière le portail de l’établissement, un petit groupe d’enseignants s’est réuni, bannières et pancartes en main. Si la réforme des retraites et la vie chère sont au centre de leurs préoccupations, le dispositif d’accueil des élèves ukrainiens ne fait pas non plus l’unanimité.   Pour Gwenaëlle Veron-Delor, professeure d’anglais, il s’agit « d’une coquille vide ». Elle explique : « Les Ukrainiens sont intégrés dans nos cours, ils ont quelques heures de français mais c’est bien insuffisant pour eux. Ils arrivent, ils ne parlent pas la langue et très peu anglais. Donc ils assistent à des cours complètement hors-sols qui ne leur servent à rien. Il faut leur préparer une orientation pour l’année prochaine, sauf qu’on a très peu d’informations sur leur parcours. » Elle poursuit : « C’est beau sur le papier, c’est beau au niveau idéologique, mais on n’a pas les moyens de mettre notre mission en œuvre pour eux comme pour la majorité de nos élèves, en réalité. »

Lors de sa visite, le ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse a annoncé sa volonté de se rendre à Kiev et d’y rencontrer son homologue ukrainien.



AutreS actualités pour Annecy :

Annecy : une conductrice percute une cycliste et prend la fuite, la police lance un appel à témoins

Le 14 Février 2024

Tôt ce mardi matin, vers  6h40, une cycliste engagée dans un rond-point à Annecy a été percutée. La conductrice, une femme blonde d’une cinquantaine d’années, a pris la fuite. La police a lancé un appel à témoins. 

H2O

Annecy et Chambéry en haut du classement des "villes où il fait bon vivre"

Le 30 Janvier 2024

Le classement des villes où il fait bon vivre est paru ce week-end. En Savoie et en Haute-Savoie, plusieurs villes ont su se faire une belle place dans le classement. 

H2O

À Annecy, dernière semaine pour profiter du temps fort hivernal « Court Circuit » !

Le 23 Janvier 2024

Pour sa quatrième édition, le temps fort annécien « Court Circuit » au théâtre des collines promeut les artistes du territoire. En cette dernière semaine de janvier, il reste encore trois compagnies à découvrir.

H2O

La GlaGla Race, « une expérience unique » qui fête sa 10e édition

Le 17 Janvier 2024

Du vendredi 19 au dimanche 21 janvier, la GlaGla Race, célèbre course de stand-up paddle, fête sa 10e édition. Toujours dans les eaux glaciales annéciennes, avec encore des participants venus du monde entier.

H2O

Des expositions pour faire rêver les enfants à la Turbine sciences d’Annecy

Le 04 Janvier 2024

La Turbine sciences accueille un public nombreux et familial durant cette période de vacances scolaires. Les expos pour les très jeunes, mais pas que, attirent du monde dans l'établissement annécien.

H2O

Piétonnisation du centre-ville à Annecy : quelles modifications à venir ?

Le 02 Janvier 2024

Très prochainement, la zone piétonne du centre-ville d’Annecy va être étendue. Plusieurs rues seront impactées. L’objectif, améliorer le cadre de vie des riverains tout en gardant le quartier attractif.

H2O

Annecy : une étude affirme que c’est la ville dans laquelle la pollution a le plus baissé en 10 ans

Le 20 Décembre 2023

Une étude du Figaro assure qu’Annecy est la ville de France où la pollution a le plus baissé en l’espace de 10 ans. Le classement prend en compte toutes les villes de plus de 50 000 habitants. 

H2O

Grand Annecy : pas à pas, les vignettes Crit'Air arriveront en 2025

Le 18 Décembre 2023

Début 2025, l’agglomération du Grand Annecy va lancer le système de vignette Crit’Air, et mettre en place des aménagements pour compenser leur impact.
Mais cela concerne très peu de véhicules, pour l'instant.

H2O

Pachyderme : un film d’animation créé en partie à Annecy en lice pour les Oscars

Le 04 Décembre 2023

Le court-métrage d’animation Pachyderme, réalisé par Stéphanie Clément, est en lice pour être nominé aux Oscars. Sa spécificité : il a été créé en partie dans un studio annécien.

H2O

Pour la Foire de la Saint-André à Annecy, ce mardi, la circulation va être largement réorganisée

Le 29 Novembre 2023

La Foire de Saint-André va prendre place dans les rues d’Annecy en début de semaine prochaine, comme tous les ans. La circulation va être largement modifiée pour les automobilistes, mais pas que… 

H2O
1