H2O RADIO

CHOISISSEZ VOTRE LOCALISATION




J'accepte l'utilisation des cookies.
Mentions légales et politique de confidentialité.

Haute-Savoie

HAUTE-SAVOIE | Plan pour la chasse : « préserver, concilier, connaître et sensibiliser »

HAUTE-SAVOIE | Plan pour la chasse : « préserver, concilier, connaître et sensibiliser »

PUBLIE LE 22/04/2022 par Auriana Castro - 2421 vues

L’objectif défendu par le département et la Fédération des chasseurs de Haute-Savoie « la préservation de l’environnement et la protection d’un équilibre à trouver »

  • HAUTE-SAVOIE | Plan pour la chasse : « préserver, concilier, connaître et sensibiliser » HAUTE-SAVOIE | Plan pour la chasse : « préserver, concilier, connaître et sensibiliser »

    © H2O | Auriana Castro
    Magalie Mugnier, conseillère départementale du canton d'Annecy-4 présente les quatre axes majeurs du plan pour la chasse

Le plan pour la chasse du département a été présenté à la presse, ce mercredi 20 avril, à la Maison de la Chasse, de la Faune et de la Nature, à Villy-le-Pelloux.
Un plan élaboré avec la Fédération des chasseurs de Haute-Savoie. Le signe pour le président de la fédération, André Mugnier, d’un « engagement singulier pour l’avenir de nos territoires ». L’objectif défendu par le département et la Fédération des chasseurs : « la préservation de l’environnement et la protection d’un équilibre à trouver ».
Martial Saddier le président du département annonce en introduction : « Les associations communales et intercommunales de chasses sont agrées au titre de la protection de l’environnement. Ce n’est pas moi qui le dis, c’est la loi. »
Magalie Mugnier, conseillère départementale et présidente de la commission environnement les présentent même comme les « sentinelles de la terre » : « […] Ils sont ceux qui connaissent le mieux le territoire, le mieux sa faune, qui détectent les pollutions ou les autres problèmes… Les chasseurs se sont nos sentinelles de la terre. »

Mais derrière ce soutien affiché aux chasseurs, quels sont les engagements du département ?

Quatre axes majeurs : « préserver, concilier, connaître et sensibiliser »

Le plan pour la chasse du département s’articule autour de quatre mots clefs pour la présidente de la commission environnement : « préserver, concilier, connaitre et sensibiliser ».

Préserver notamment les espaces naturels, les corridors biologiques et les trames vertes ou noires. L’enjeux :  préserver la continuité des voies terrestres pour la faune sauvage (reconstituer un réseau d'échanges pour que les espèces animales puissent circuler, s'alimenter, se reproduire, se reposer…) Une protection du cycle de vie des animaux qui se traduira par une politique d’acquisitions foncières, d’accompagnement à la création d’îlots de biodiversité, la réhabilitation d’alpages, de forêts, de zones humides.

Le deuxième axe : la conciliation des différentes activités humaines (agriculture, pastoralisme, tourisme, sport…) et la préservation du cycle de vie des animaux. Magali Mugnier explique : « Nous avons un territoire très attractif à différents niveaux et pour plusieurs raisons, qu’elles soient économiques, sportives ou touristiques... Il faut arriver à tout concilier en bonne intelligence. »
Une conciliation qui passera par la sécurisation des routes notamment (balises, signalement lumineux, sonores, piquets réflecteurs…)

Pour les deux derniers axes, « connaitre » et « sensibiliser », l’objectif est, à la fois, d’en apprendre davantage sur la faune du département et d’en informer, de sensibiliser les haut-savoyards.
Une sensibilisation qui n’est « pas des moindre » pour Magali Mugnier : « Il y a une méconnaissance des territoires, de sa faune et de sa flore. Et on se rend compte que pour bien informer, pour bien sensibiliser il faut s’appuyer sur des données concrètes. »

Estimer les populations de loups en Haute-Savoie

A ces quatre axes, s’ajoute une action spécifique pour estimer la population de loups en Haute-Savoie. Estimés à vingt individus dans le département par l’Office Français de la Biodiversité (OFB), agriculteurs et chasseurs estiment qu’ils sont bien plus nombreux. Une vision opposée à celle des associations environnementales. Martial Saddier confie : « Le loup est un sujet très conflictuel dans le département. Le département souhaiterait apaiser les tensions. On ne peut pas avoir une conversation apaisée si les différents acteurs s’égorgent sur des chiffres au bout de cinq minutes. »

Sur un an, le département compte investir 170 000 euros pour cette opération. L’essentiel servira à procurer les équipements nécessaires pour compter et suivre la population de loups en Haute-Savoie. André Mugnier explique : « Le département est découpé en 19 pays cynégétiques. Dans chaque pays cynégétique on a un trio : un agriculteur, un chasseur et un lieutenant louvetier. C’est eux qui coordonnent la mise en place des appareils photos, des enregistreurs de sons, des caméras thermiques. Une fois par mois ils font une réunion et ils remontent tout à la fédération. Nous derrière, on travaille avec l’OFB pour que l’OFB certifie aussi d’en donner, parce que, sans ça on n’avancera pas. »
En France, chaque année, entre 19 à 20% de la population de loups peut être abattue à la suite d’attaques de troupeaux. Logiquement, si l’étude montre que les loups sont plus nombreux, plus de bêtes seront « prélevées ». Et c’est bien la crainte de France Nature Environnement 74, une surestimation de la population dans le but d’en abattre davantage.
Interrogé sur cette crainte, André Mugnier répond : « Nous sommes ouverts au débat. Nous ne voulons pas exterminer le loup. Le loup a bien sa place. Mais il faut maitriser son évolution, comme nous maitrisons les autres espèces sauvages. Aujourd’hui, on a mis les moyens pour avoir le comptage le plus juste possible dans le département. Si on se trompe, on admettra qu’on s’est trompé. Si c’est l’inverse, il faut aussi qu’ils admettent. » 

En tout, pour mener à bien son plan pour la chasse, le département va investir près de 850 000 euros au cours des cinq prochaines années.



AutreS actualités pour Haute-Savoie :

HAUTE-SAVOIE | Face au chômage : « écouter et redonner confiance »

Le 18 Mai 2022

Accompagner différemment les chercheurs et chercheuses d’emplois sur le territoire c’est l’objectif de l’antenne haut-savoyarde de Solidarité Nouvelle face au Chômage (SNC).

H2O

HAUTE-SAVOIE | Rodéos : 3 conducteurs déférés, les bolides saisis, une quatrième garde à vue en cours

Le 07 Mai 2022

Selon le vice-procureur : « Il est possible qu’ils ne revoient jamais leurs véhicules. Le tribunal pourrait confisquer les grosses cylindrées. »

H2O

HAUTE-SAVOIE | Législatives : Sophie Cluzel candidate ?

Le 29 Avril 2022

A l’approche des législatives, les noms des candidats se font peu à peu connaître. Le nom de Sophie Cluzel circule depuis un moment...

H2O

HAUTE-SAVOIE | Emmanuel Macron en tête mais moins haut qu’en 2017

Le 25 Avril 2022

Emmanuel Macron a été réélu ce dimanche 24 avril 2022 face à Marine Le Pen avec un score national définitif de 58,54%. Le président sortant a fait mieux que sa moyenne nationale en Haute-Savoie avec 61,66 % des voix exprimées mais en recul par rapport à 2017 où il recueillait 68,66%.

H2O

HAUTE-SAVOIE | Macron, Le Pen et Mélenchon : De grandes disparités selon les communes

Le 11 Avril 2022

On connait les résultats définitifs du premier tour de la présidentielle.

H2O

HAUTE-SAVOIE | Indemnités kilométriques des infirmier.es : la pilule ne passe pas

Le 31 Mars 2022

Fin février 2022, la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) annonce que les modalités de calculs des indemnités kilométriques des infirmières et infirmiers libéraux seront changés.

H2O

HAUTE-SAVOIE | Véronique Riotton : « Rappeler à quoi sert un député ! »

Le 27 Mars 2022

Véronique Riotton, députée La République en Marche de la première circonscription de Haute-Savoie était « L’Invité.e H2O » de ce dimanche 26 mars. 

H2O

HAUTE-SAVOIE | Guillaume Tatu investi par « Réveillons » pour les législatives 2022

Le 20 Mars 2022

Guillaume Tatu, maire-adjoint à la jeunesse à Annecy est « L’Invité.e H2O » ce dimanche 20 mars 2022 à 20 heures sur notre antenne.

H2O

SAVOIE / HAUTE-SAVOIE | La terre a tremblé à 18h03

Le 12 Mars 2022

La terre a tremblé ce samedi 12 mars 2022. Plusieurs petites secousses de magnitudes autour de 2 avaient été détectées dans l'après-midi autour d'Albertville notamment dans la vallée de l'Isère.

H2O

HAUTE SAVOIE | Elles défendent les droits des femmes toute l’année

Le 08 Mars 2022

Depuis 1982, la France célèbre officiellement le 8 mars la Journée internationale des droits des femmes. Une journée d’actions et de mobilisations autour des droits des femmes et de l’égalité hommes-femmes.

H2O
1