Volume
Balme-de-Sillingy

LA BALME-DE-SILLINGY | Aspergés d'essence après avoir viré un invité lors du réveillon

Le 08/01/2021 - 1752 vues

Par Mathieu Hutin | Rédacteur en Chef

La sordide affaire jugée ce jeudi 7 janvier 2021 en comparution immédiate aurait pu se terminer tragiquement.

Elle remonte au 1er janvier dernier, lorsque les gendarmes de la Balme-de-Sillingy se rendent dans un immeuble ou un incendie vient de démarrer sur un pallier. Sur place, deux hommes aspergés d'essence sont légèrement brûlés aux pieds, mais un drame a été évité.

La nuit du réveillon a été festive et s'est prolongée jusque tard dans la matinée du 1er janvier dans ce logement. Vers 14h, les occupants d'un appartement entendent frapper à leur porte. Le propriétaire ouvre suivi d'un ami présent et se retrouve face à deux individus qui les aspergent d'essence. Une rapide bagarre éclate et se termine lorsqu'un des deux mis en cause allume son briquet, mettant ainsi le feu à la moquette du pallier. Par bonheur, aucun des deux occupants arrosés d'essence ne prend feu et les victimes sont légèrement brûlées au pied et fortement incommodées par les fumées. Des témoins de la scène contactent alors la gendarmerie.

A l'arrivée des militaires, les auteurs de l'agression sont en fuite. L'enquête permet de dresser les contours de cette soirée festive qui se serait poursuivie en fin de matinée. Une dispute avait alors éclaté entre l'un des invités, un annécien de 30 ans, chauffeur-livreur, et ses hôtes. L'homme avait été prié de quitter les lieux, mais il serait revenu vers 14h, accompagné de son petit frère de 26 ans et d'un bidon d'essence.

Les deux auteurs ont été placés en garde à vue par les gendarmes de Meythet ce mardi 5 janvier. Ils ont reconnu les faits lors de leurs auditions et ont été présentés au parquet hier jeudi 7 janvier 2021 en matinée. Jugés en comparution immédiate, ils ont été reconnus coupables du chef de "violence aggravée par deux circonstances" pour le principal auteur et de "complicité de violence aggravée" pour son petit frère. Ils ont été incarcérés pour des peines de trois et deux ans d'emprisonnement, avec un an de sursis dans chacun des cas.



AutreS actualités pour La Balme-de-Sillingy :

LA BALME-DE-SILLINGY | Les élections municipales annulées !

Le 15 Septembre 2020

Le maire actuel et le conseil municipal n’exercent plus leurs fonctions à compter du 16/10/2020

H2O

SAINT-EUSTACHE | Il y a 75 ans, 24 Eustachois étaient rafflés.

Le 01 Janvier 2019

Un nombre important d’élus et d’anonymes se sont retrouvés pour commémorer...

H2O
1