Volume
Chevaline

FAVERGES / CHEVALINE / ST-JORIOZ |( 🎙️ PODCAST) Covid-19 : l’Ehpad « Les Couleurs du Lac » a besoin d’un « effort de guerre sanitaire. »

Le 10/11/2020 - 4469 vues

Par Mathieu Hutin | Rédacteur en Chef

Une deuxième vague plus violente :

« La vague nous a submergés » déclare Corinne Breysse, directrice de l’Ehpad qui compte trois sites à Faverges, Chevaline et Saint-Jorioz. S’il n’y avait eu aucun cas le printemps dernier, cette fois, 90% des résidents de Faverges sont positifs, à Chevaline 16 personnes sur 52 le sont, ainsi qu’une quinzaine à Saint-Jorioz. Corinne Breysse déplore même un décès qui serait à relativiser. Il s’agit d’un pensionnaire très âgé et très fragile, diagnostiqué Covid + après sa mort.

Dès le premier cas, les visites ont été interdites. « On s’est reconfiné dès le 22 octobre. » nous explique la directrice qui poursuit « Tout le monde est tombé malade en même temps donc potentiellement, tout le monde va guérir en même temps. Les visites se feront donc dans une salle spécialement aménagée et les chambres resteront interdites aux familles. » La directrice est étonnée du nombre important de cas positifs asymptomatiques qui sont plus nombreux que les cas symptomatiques. Corinne Breysse nous explique que le personnel asymptomatique reste en poste avec des précautions renforcées.

Besoin d’un effort de guerre sanitaire :

« La situation est tout le temps tendue à propos du personnel. Avec cette deuxième vague, les personnels soignants qualifiés sont touchés. Ces effectifs étant déjà tendus, ces nouvelles absences, elles font mal sur les roulements et la présence 7 jours sur 7. À chevaline, deux lits du service des malades d’Alzheimer ont été fermés pour redistribuer le personnel qualifié sur le service personnes âgées dépendantes. Sur les autres Ehpad, des décès naturels (que nous connaissons malheureusement à longueur d’année) ont libéré quelques places qui n’ont pas été attribuées, cela soulage un peu la situation.

On a réussi à remplacer le personnel non qualifié par exemple avec des coiffeuses, qui ne peuvent plus travailler dans les salons. En qui concerne les infirmières, les aides-soignantes et aides-soignants diplômés, on sait qu’il n'y a que peu de ressources. Les seules réservent auxquelles on peut faire appel ce sont les retraités ou les anciens professionnels qui se sont reconvertis. Il y a une source potentielle sur les étudiants en médecine de 3ème année mais qui ne peuvent faire qu’un travail d’aide-soignant. On remercie ceux qui nous ont déjà proposé leur aide. Il ne s’agit pas de réentamer une nouvelle carrière, il s’agit de nous consacrer quelques heures, sous contrat, bien évidemment… On fera avec tout ce qu’on nous proposera. Il s’agit de postes en CDD de remplacement de courte durée sur les trois sites. Il s’agit de trouver des volontaires pour "l’effort de guerre sanitaire". »



Sons liés à cet article

Corinne Breysse : "On s’est reconfiné dès le premier cas, mais tout le monde est tombé malade en même temps."


Corinne Breysse : "Une deuxième vague qui ne ressemble pas à la première. Beaucoup sont asymptomatiques."


Corinne Breysse : "La situation est toujours tendue."


Corinne Breysse : "On a besoin d’infirmiers et infirmières, d’aides-soignants et aides-soignantes pour des missions des remplacements de courte durée. Il s’agit de trouver des volontaires pour l’effort de guerre sanitaire."


AutreS actualités pour Chevaline :

CHEVALINE | (🎥 VIDEO) Un corps retrouvé à proximité d’une voiture brûlée

Le 02 Septembre 2020

Les pompiers de Faverges-Seythenex sont intervenus ce mercredi matin peu après 9h, route de la Combe d’Ire à Chevaline, derrière la scierie.

H2O

CHEVALINE | (🎥 VIDEO) Ce que l'on sait du corps en partie calciné retrouvé ce matin.

Le 02 Septembre 2020

Comme H2O vous le révellait ce matin en exclusivité, un corps a été découvert par les pompiers et les gendarmes de Faverges Seythenex peu après 9h du matin.

H2O

CHEVALINE | Huit ans après la tuerie, les filles Al-Hilli réentendues par les enquêteurs

Le 01 Septembre 2020

« Quatre morts, une blessée, une rescapée. » Le 5 septembre 2012, le nom du petit village paisible de Chevaline allait devenir synonyme d’un mystérieux crime aux circonstances glaçantes puis d’une enquête hors normes, aux multiples rebondissements.

H2O

CHEVALINE | APPEL À TÉMOINS : Disparition d'un homme dans le massif du Charbon.

Le 26 Août 2020

Les gendarmes du Peloton de Gendarmerie de Haute-Montagne d'Annecy lancent un appel à témoins après la disparition d'un homme âgé de 42 ans dans le massif du Charbon.

H2O

CHEVALINE | Du changement à la tête de la commune.

Le 30 Mai 2020

Le nouveau conseil municipal de Chevaline élu le 15 mars dernier, s'est réuni dans la salle des fêtes du village dans le respect des règles sanitaires demandées par le Préfet afin d'élire maire et adjoints cette semaine.

H2O

HAUTE-SAVOIE | La chasse autorisée cet été ? A but pédagogique et expérimental !

Le 19 Avril 2019

La préfecture envisage d’autoriser le tir d’été des chevreuils et sangliers...

H2O

MACRON AUX GLIÈRES | Réécouter l'édition spéciale en podcast, Dossier spécial avec C.Monteil, L.Wauquier et nos vidéos

Le 01 Avril 2019

MACRON AUX GLIÈRES | Réécouter l'édition spéciale en podcast, Dossier spécial avec C.Monteil, L.Wauquier et nos vidéos

H2O

PODCAST | Le journal H2O de 7h, Mardi 5 mars 2019

Le 05 Mars 2019

Présenté par Anthony Verpillon.

H2O

PODCAST | Le journal H2O de 7h, Lundi 4 mars 2019

Le 04 Mars 2019

Présenté par Anthony Verpillon

H2O

PODCAST | Le journal H2O de 16h, Lundi 4 mars 2019

Le 04 Mars 2019

Présenté par Fabienne Tercaef

H2O
1