Haute-Savoie

HAUTE-SAVOIE | Un deuxième recours contre les Mondiaux de cyclisme 2027

HAUTE-SAVOIE | Un deuxième recours contre les Mondiaux de cyclisme 2027

PUBLIE LE 07/09/2022 par Auriana Castro - 2821 vues

Les Verts dénoncent un projet d’un autre temps

  • HAUTE-SAVOIE | Un deuxième recours contre les Mondiaux de cyclisme 2027 HAUTE-SAVOIE | Un deuxième recours contre les Mondiaux de cyclisme 2027

    © H2O | Auriana Castro
    A Reigner, commune pressentie pour accueillir le vélodrome, les écologistes ont expliqué leur démarche

La candidature de la Haute-Savoie aux Mondiaux de cyclisme 2027 est loin de faire rêver les élus écologistes… Contrairement au président du département qui en parle avec des étoiles dans les yeux, ils décrivent « un projet d’un autre temps, du XX-ème siècle. ».

Les élus EELV de Haute-Savoie ont ainsi adressé une lettre au président de l’Union Cycliste Internationale expliquant leurs inquiétudes point par point. Et alors qu’un premier recours a été adressé au Tribunal Administratif par un collectif d’associations, les élus haut-savoyards en déposent un deuxième. Non pas par plaisir, justifie Benjamin Joyeux, conseiller régional écologiste, mais « comme un dernier moyen pour s’opposer à une décision prise par une petite poignée d’élus ».
C’est à Reigner, commune pressentie pour accueillir le vélodrome que Benjamin Joyeux, Pascal Sciabbarrasi, porte-parole des écologistes de Haute-Savoie et Fabienne Grébert, présidente du groupe écologiste à la région Auvergne Rhône Alpes, ont expliqué leur démarche ce 6 septembre 2022.

Les trois élus attaquent l’un après l’autre le projet du département, jugé « hors du temps ». Benjamin Joyeux s’insurge : « On connait l’état de notre planète en 2022, qu’est-ce que ça va être en 2027 ? ». Oui au vélo, non au vélodrome, voilà le message synthétique que veulent faire passer les élus : « Il faut se demander l’utilité d’un vélodrome en Haute-Savoie. On parle jusqu’à 100 millions d’euros pour cette candidature. Avec 100 millions d’euros on peut faire 125 km de voie verte. » Si le coût de l’évènement en lui-même inquiète les Verts, le coût de fonctionnement du vélodrome par la suite préoccupe d’autant plus… Fabienne Grébert explique : « Si on construit un vélodrome sur une petite commune comme celle de Reigner, ce n’est pas le département qui derrière financera les coûts de fonctionnement, ce sont les habitants de Reigner qui paieront avec leurs impôts. C’est cela que nous voulons éviter. C’est pour cela que nous avons adressé une lettre au président de l’UCI pour le mettre en garde face à des jeux qui ne recueilleront aucune adhésion de la population. » L’élue demande ainsi à ce que l’UCI s’assure que les coûts de fonctionnement soient à la charge du département.
Alors que Martial Saddier décrivait au micro de H2O « un équipement que toute la France nous enviera », Pascal Sciabbarrasi remet en doute l’utilité d’un tel projet : « Est-ce que ça correspond aux besoins des habitants ? Non ! Est-ce que c’est ce que souhaitent les associations ? Ce n’est pas l’écho que nous avons. »

Coût, utilité, les critiques ne s’arrêtent pas là puisque la méthode est également grandement condamnée par les élus écologistes. Les piques de Martial Saddier lors de l’interview accordée à H2O ayant été bien retenues pas les élus. « Preuve d’un mépris de Martial Saddier » pour Pascal Sciabbarrasi. De son côté, Fabienne Grébert contre-attaque : « Martial Saddier veut couper des rubans. Il fait de la politique comme on en faisait au XX ème siècle, en imaginant qu’il est un chef suprême, et que derrière, il va intimider l’ensemble des élus locaux qui n’oseront pas lui tenir tête pour continuer à obtenir des subventions. C’est comme ça que ça se passe au département il n’y a aucune opposition. »

Pourtant, trois conseillers départementaux, Virginie Duby-Muller, Valérie Gonzo Massol et Richard Baud, ont voté contre la délibération du 25 juillet approuvant ainsi le projet de candidature de la Haute-Savoie. Quant au gouvernement, Emmanuel Macron tout comme la ministre des sports, Amélie Oudéa-Castéra, ont apporté leur soutien à la candidature. Une position qui témoigne pour les écologistes d’un double discours de l’exécutif. Fabienne Grébert souligne : « Ce n’est pas la fin de l’abondance pour tout le monde visiblement. L’Etat est prêt à mettre de l’argent, à soutenir ces championnats alors que la priorité serait de mettre aux normes les équipements existants. ».
Pour les Verts, c’est en s’appuyant sur les équipements existants que les évènements sportifs pourront se mettre au niveau de l’urgence climatique. En s’appuyant, par exemple, sur les infrastructures d’autres villes, d’autres région ou même d’autres pays. Fabienne Grébert détaille : « Il y’ a de la coopération à faire. Peut-être avec Genève ou Aigle où il y a des vélodromes mais aussi avec Grenoble qui a son vélodrome. On pourrait faire des championnats du monde Auvergne Rhône Alpes mais en réutilisant les équipements existants et en facilitant la mise aux normes de ces derniers. » Elle poursuit, glissant une pique au discours présidentiel : « Si c’est la fin de l’abondance, c’est ça la priorité dans l’organisation des évènements sportifs. Si l’on doit faire des championnats du monde, ils doivent briller par leur sobriété. »



AutreS actualités pour Haute-Savoie :

HAUTE-SAVOIE | Le département va construire la « Haute-Savoie Arena » à côté de Rochexpo

Le 25 Novembre 2022

C’est une nouvelle étape dans la préparation et l’organisation des mondiaux de cyclisme 2027. Le département vient de révéler le site où sera construit le vélodrome jusqu’ici contesté. Un temps pressenti à Reignier-Esery, le complexe multisport s’appelle désormais Haute-Savoie Arena, et sera construit à la place du parking de Rochexpo à la Roche sur Foron.

H2O

HAUTE-SAVOIE | Constitutionnalisation du droit à l’IVG : les sénateurs haut-savoyards ont voté contre

Le 11 Novembre 2022

Le 19 octobre 2022, la proposition de loi portée par l’écologiste Mélanie Vogel a été rejetée par une courte majorité du Sénat. Une proposition de loi qui visait à graver dans le marbre le droit à l’interruption volontaire de grossesse.

Depuis l’abrogation du droit à l’avortement au niveau fédéral aux Etats-Unis, la constitutionnalisation de ce droit en France est devenue un enjeu central pour beaucoup.

H2O

HAUTE-SAVOIE | Concession de l’aéroport d'Annecy : deux agents du département entendus par la PJ

Le 07 Novembre 2022

Alors que la procédure exige un degré élevé de confidentialité entre les parties, la plainte déposée pourrait dénoncer une partie de poker menteur, menée par un ou plusieurs cadres du département, pour saborder la candidature d’Edeis.

H2O

HAUTE-SAVOIE | 61 bouquetins tués, annonce le préfet

Le 18 Octobre 2022

Le 17 octobre 2022 marquait le lancement de l’abattage de bouquetins du Bargy sur décision du préfet de la Haute-Savoie. Pendant les deux jours, de l’opération, 61 bouquetins ont été tués. 

H2O

HAUTE-SAVOIE | L’abattage des bouquetins du Bargy a commencé

Le 17 Octobre 2022

Le 14 octobre 2022, le préfet de la Haute Savoie a pris un arrêté autorisant l’abattage de bouquetins sur l’ensemble du massif du Bargy. L’objectif visé par la préfecture : lutter contre la brucellose.

H2O

AURA | L’ensemble des transports régionaux en libre accès ce week-end

Le 14 Octobre 2022

Les réseaux TER Auvergne-Rhône-Alpes, Léman-Express et cars interurbains seront librement accessibles dès ce 15 octobre 2022. Une décision prise par la région Auvergne Rhône Alpes face à la pénurie de carburant que connait la France.

H2O

HAUTE-SAVOIE | Stations à sec : une soignante en appelle au préfet !

Le 09 Octobre 2022

Inquiétés par les images des files d’attentes devant les stations-services dans les Hauts-de-France, de nombreux automobilistes se sont rués sur les pompes ce samedi 8 octobre 2022.

H2O

PAYS DE SAVOIE | L’Orchestre des Pays de Savoie veut « casser les idées reçues »

Le 07 Octobre 2022

Tétris, Pokemon, Mario ou Zelda, les grands classiques du jeux vidéo entrent cette année dans le répertoire de l’Orchestre des Pays de Savoie. Cette nouvelle saison dévoilée officiellement ce 4 octobre 2022 parie ainsi sur la diversité.

H2O

HAUTE-SAVOIE | Crèches & Périscolaires : les raisons du malaise

Le 06 Octobre 2022

« Un mépris de trop ». C’est avec ces mots que Julie Marty-Pichon, présidente de la Fédération Nationale des éducateurs.trices de jeunes enfants (FNEJE) et membre du collectif "Pas de bébés à la consigne" décrit cet arrêté.

H2O

HAUTE-SAVOIE | Changement climatique : Petits plans d’eaux de montagne et grandes conséquences

Le 27 Septembre 2022

En 2021, France Nature Environnement lance le projet CIMaE (Climatic Impact on Mountain Aquatic Ecosystems). Son objectif, étudier l'impact du changement climatique sur les zones humides d'altitude afin de mieux les protéger. Des zones, encore aujourd’hui, largement méconnues qui font pourtant partie des écosystèmes les plus riches au monde…

H2O
1