H2O RADIO

CHOISISSEZ VOTRE LOCALISATION




J'accepte l'utilisation des cookies.
Mentions légales et politique de confidentialité.

Haute-Savoie

Haute-Savoie | Marie-Louise Donzel-Gonet : « Je vous demande d’exclure le loup dans les Savoie »

Haute-Savoie | Marie-Louise Donzel-Gonet : « Je vous demande d’exclure le loup dans les Savoie »

PUBLIE LE 07/09/2021 par Mathieu Hutin - 7479 vues

Le 5 juillet dernier, exaspérée, la profession agricole claquait la porte du comité loup au nez du préfet de la Haute-Savoie. Les éleveurs dénonçaient un comptage « faux et volontairement minimisé », des conditions devenues impossibles et plusieurs problèmes de communication avec l’administration.

La profession agricole vient de trouver ce lundi 6 septembre un soutien de choix. La Vice-Présidente à l’agriculture au département de la Haute-Savoie vient d’interpeller le ministre de l’agriculture dans un courrier sans détours et plutôt direct.

« La profession agricole souffre, se sent trompée et lésée. (…) Sur les comptages, on roule dans la farine la profession agricole, pourquoi ? (…) Je vous demande d’exclure le loup dans les Savoie. Je vous attends sur le sujet, avec les éleveurs. »

Voici l’intégralité du courrier de la Vice-Présidente à l’Agriculture, Forêt, et Alimentation au  Département de la Haute-Savoie à destination du ministre Julien Denormandie :

L’agriculture des Départements de la Savoie et de la Haute-Savoie est mise à mal. L’agropastoralisme est une activité économique essentielle qui contribue au maintien des savoir-faire, au maintien des paysages ouverts, aux qualités organoleptiques des produits fermiers et à la préservation de nos montagnes. La pression foncière de nos vallées fait des alpages les tènements essentiels de taille suffisante pour l’activité des éleveurs.

La présence de prédateurs déstabilise gravement les pratiques pastorales, la vie des paysans est impactée. Nos alpagistes sont aujourd’hui dans un profond désarroi. Et que fait-on du bien-être animal dans ce combat ?

Je suis allée accompagner la dépose d’une cabane de berger en urgence (là où une jeune bergère a perdu la vie dans sa mission de gardiennage). Les éleveurs étaient en pleurs ! Où va-t-on ? Les bergers luttent toutes les nuits contre le loup et descendent d’alpages en août, découragés, à bout de souffle, en pleurs.

Les mesures de protection physique contre le loup proposées par l’Etat ne sont pas adaptées à nos montagnes de haute altitude. La profession agricole souffre, se sent trompée et lésée. Les conséquences sociales, psychologiques, physiques, économiques et agricoles sont sévères. Aujourd’hui, les mesures de gardiennage calment très légèrement les attaques sur le mouton, mais voilà que l’on déplace le problème sur les chèvres, les bovins et les équins. En 5 ans, on compte 110 attaques sur des bovins, qui ont fait l’objet de 150 constats. Il y a maintenant des meutes très bien organisées et fortes pour s’attaquer aux troupeaux. A l’heure où je vous écris, MapLoup m’indique le nombre d’attaques en une seule journée : 4 bovins à La Giettaz, 2 veaux à Combloux, 1 veau Route de la soif et des moutons, tous les jours.

Sur les comptages, on « roule dans la farine » la profession agricole, pourquoi ? Il y a des loups partout, mais qu’est-ce qui se passe ? Voulez-vous vraiment que l’agriculture quitte la montagne ?

Je vous demande Monsieur le Ministre de l’Agriculture de prendre ce dossier à bras le corps, d’échanger avec votre collègue en charge de l’Environnement et de lui dire que les mesures de protection ne sont pas adaptées à la montagne (les éleveurs de moutons installent des filets à 2 500 m d’altitude, une aberration !).

Monsieur le Ministre, je connais votre attachement aux territoires de production du lait et votre sensibilité au combat des éleveurs, je vous demande d’exclure le loup dans les Savoie, sur les territoires de production du lait en alpage. Ne nous faites pas croire que vous êtes insensible à la souffrance et au combat des éleveurs.

Je vous attends sur le sujet, avec les éleveurs.



AutreS actualités pour Haute-Savoie :

HAUTE-SAVOIE | Changement climatique : Petits plans d’eaux de montagne et grandes conséquences

Le 27 Septembre 2022

En 2021, France Nature Environnement lance le projet CIMaE (Climatic Impact on Mountain Aquatic Ecosystems). Son objectif, étudier l'impact du changement climatique sur les zones humides d'altitude afin de mieux les protéger. Des zones, encore aujourd’hui, largement méconnues qui font pourtant partie des écosystèmes les plus riches au monde…

H2O

HAUTE-SAVOIE | Mondiaux 2027 : le sénateur Loïc Hervé monte au créneau

Le 15 Septembre 2022

Alors que le tribunal administratif de Grenoble a rejeté le recours de neuf collectifs haut-savoyards contre la candidature aux Mondiaux 2027, et à une semaine de l’annonce de la sélection de l’Union Cycliste Internationale (UCI), le sénateur Loïc Hervé monte au créneau.

H2O

HAUTE-SAVOIE | Le recours contre les Mondiaux de cyclisme 2027 rejeté

Le 13 Septembre 2022

Le tribunal administratif de Grenoble a rejeté le recours déposé par neuf collectifs. L’Association de concertation et de proposition sur l’aménagement et les transports (ACPAT) et huit autres associations d’aménagement du territoire et de protection de l’environnement avaient adressé un référé contentieux au tribunal pour suspendre la candidature de la Haute-Savoie aux Mondiaux de cyclisme 2027.

H2O

HAUTE-SAVOIE | Une appli pour connaître les zones et les jours de chasse

Le 09 Septembre 2022

Dimanche 11 septembre 2022 marque l’ouverture de la chasse. Une ouverture attendue par les 8 000 chasseurs que compte le département, selon les mots du président de la fédération départementale des chasseurs de Haute-Savoie. André Mugnier appelle ainsi dans un message publié sur les réseaux à « l’exemplarité et à l’écoute» .

H2O

HAUTE-SAVOIE | Un deuxième recours contre les Mondiaux de cyclisme 2027

Le 07 Septembre 2022

La candidature de la Haute-Savoie aux Mondiaux de cyclisme 2027 est loin de faire rêver les élus écologistes… Contrairement au président du département qui en parle avec des étoiles dans les yeux, ils décrivent « un projet d’un autre temps, du XX-ème siècle. ».

H2O

HAUTE-SAVOIE | « Oui, il y’a des stations qui vont fermer ! Mais il faut dire ce que l’on fait à la place. » M. Saddier

Le 06 Septembre 2022

En interview, Martial Saddier, président du conseil départemental de la Haute-Savoie a été interrogé sur l’avenir de La Sambuy. Il a alors tenu à élargir la question : « C’est La Sambuy mais on pourrait parler du Mont-Saxonnex, du Reposoir, Habère-Poche […] Les stations qui sont à 800 – 900 mètres d’altitude avec telle ou telle exposition, on en a un certain nombre qui sont condamnées. » 

H2O

HAUTE-SAVOIE | Mondiaux de cyclisme : « Ils racontent n’importe quoi. Les chiffres annoncés sont complètement faux. » M. Saddier

Le 05 Septembre 2022

Martial Saddier, président du département de la Haute-Savoie était le 2 septembre 2022 l’invité de H2O. L’occasion pour l’élu, de dresser le bilan de ses 14 mois de mandat, de revenir sur la candidature de la Haute-Savoie aux mondiaux de cyclisme, 

H2O

HAUTE-SAVOIE | Le plein d’émotions pour « les pompiers sauveurs » de Saint-Magne (Gironde)

Le 23 Août 2022

Engagée en Gironde, la colonne SERA2 composée notamment de pompiers hauts-savoyards a vécu des moments très particuliers.

H2O

HAUTE-SAVOIE | Allo Maltraitance : un espace d’écoute aux personnes vulnérables

Le 21 Juin 2022

« Osez en parler c’est déjà agir ! » Voilà le slogan de l’association nationale Allo Maltraitance personnes âgées et/ou handicapées. En Haute-Savoie, l’association bénéficie d’une relation privilégiée avec le département.

H2O

HAUTE-SAVOIE | Quatre projets innovants récompensés

Le 20 Juin 2022

Les résultats de la deuxième édition du concours « Les 4S d’innovation » organisé par le Crédit Mutuel sont connus. Cet appel à projet permet de soutenir des innovations dans la thématique de l’environnement, la solidarité, le territoire ou la culture en apportant une aide de 16 000 euros à partager pour les projets retenus.

H2O
1