Volume


FAVERGES-SEYTHENEX : Jeannie Tremblay va-t-elle briller par son absence ?

Le 18/12/2018 - 1472 vues

Par Mathieu HUTIN | Rédacteur en Chef

La conseillère d'opposition, Jeannie Tremblay, du groupe « Faverges avec vous » a publié un communiqué laissant penser que tous les élus de la ville ne sont pas tous convoqués lors des conseils municipaux. Selon elle, plusieurs recours traînent en longueur, avec un contentieux au tribunal administratif déposé par le Préfet contre le Directeur Général des Services de la Mairie. Jeannie Tremblay pointe aussi du doigt le cas de plusieurs conseillers démissionnaires. Elle conclue en affirmant qu'elle ne se rendra plus au conseil municipal tant que la situation ne sera pas éclaircie.

Plaisir d'offrir, joie de recevoir.

Selon nos informations, Jeannie Tremblay aurait tenté d'inciter d'autres conseillers au boycott des prochains conseils. Démarche qui n'aurait pas du tout fait mouche et qui aurait vu quelques échanges salés, envoyant la conseillère sur les roses.

Joyeux Noël et Bonne Année.

Force est de constater qu'à quelques jours de Noël, l'heure n'est pas aux cadeaux, et que la pression est de plus en plus pesante sur la majorité ou même le personnel de la commune. Une bonne année 2019 en perspective ?

***

Voici le communiqué complet :

COMMUNIQUE DE PRESSE

La municipalité de Faverges s'éloigne de plus en plus d'un fonctionnement démocratique normal. Depuis quelques temps des recours très importants s'accumulent contre la commune de Faverges-Seythenex et les décisions judiciaires sont tellement longues que la commune devient ingouvernable.

Premier recours important, le préfet a fait un recours contentieux au tribunal administratif demandant le retrait du contrat en cours de Monsieur Philippe Serre comme DGS (Directeur Général des Services) mi-août. Face aux jurisprudences existantes, nul doute de l’issue du jugement qui ne pourra que conclure à l’illégalité du contrat de Monsieur SERRE. Dans ce cas, certaines actions portée par le DGS depuis mi-août pourraient être annulées pour illégalité, le DGS n'ayant pas la légitimité dans le poste. (Communiqué de presse du 18 octobre)

Deuxième recours important. Depuis les démissions de Elie Tissot et Stéphanie Leyne après la fermeture des écoles de Frontenex et de Vesonne (vote du 19 décembre 2017), le préfet a refusé leur remplacement arguant de son courrier de début octobre 2017. Le maire ne nous avait pas informé de ce changement en octobre ni entre le conseil du 19 décembre où Stéphanie Leyne avait annoncé sa démission et sa lettre après le 1 janvier 2018. Entendant notre argumentaire où nos 700 électeurs étaient largement laissés avec plus que deux représentants, il a permis à une troisième personne de notre liste de participer aux conseils et aux commissions sans droit de vote. Malgré le recours du préfet au tribunal administratif, puis maintenant certainement un recours au conseil d'état, le maire continue les remplacements d'élus alors que la règle est maintenant connue de tous.

La dernière entorse en date et toute aussi importante est la démission forcée de Mireille Boitte. Depuis au moins le 3 décembre le maire sait que « Si Mme BOITTE n'est pas convoquée pour les conseils, ils seront réunis dans une composition irrégulière et donc cette composition irrégulière sera bien susceptible d'entraîner l'illégalité de l'ensemble des délibérations prises sauf si Mme BOITTE, confirme son souhait de démissionner et le fait dans des conditions régulières. » Ce qui n'est pas le cas.

Ainsi, d'ors et déjà, s'agissant de la délibération du conseil municipal du 9 novembre 2018 relatif à la fusion du Grand Annecy et de la CC des Sources du Lac, un recours gracieux de monsieur le préfet a été adressé à M. le Maire du fait de l'irrégularité de la composition du conseil municipal.

En conclusion, nous ne savons pas si le DGS est bien DGS ou pas ; des personnes non membres du conseils sont convoquées au conseil municipal, quand les membres légitimes ne le sont plus ; on ne sait plus quel droit s'applique sur cette commune.

On ne sert qu'à constater, impuissant, les multiples dysfonctionnements, le non-respect des lois régissant les collectivités territoriales, et même le non-respect du préfet. D'ailleurs, une nouvelle vague de démissions de la majorité s'annonce (au moins deux).

En l'état, sans éclaircissement rapide de la situation, de la part du préfet ou des tribunaux, je n'irai plus à ces réunions dites « de conseil municipal » mais entachées d'illégalité. Je n'irai donc pas ce jour, car tous les membres légitimes du conseil n'y sont pas conviés.

Cordialement,

 

Jeannie TREMBLAY

Conseillère municipale à Faverges et Conseillère communautaire à la CCSLA



AutreS actualités pour :

FAVERGES | 🏁 Le 35ème Rallye du Pays de Faverges 2019 se dévoile !

Le 26 Mars 2019

Retrouvez tout le programme détaillé du 35ème Rallye du Pays de Faverges : parcours des spéciales, horaires, programme détaillé..

H2O

FAVERGES-SEYTHENEX | 5 Skieurs emportés en hors piste

Le 11 Mars 2019

Le drame a été évité de peu hier matin...

H2O

FAVERGES-SEYTHENEX | La Soierie va de l'avant et cherche à se réinventer

Le 08 Février 2019

A Faverges, la soierie va de l'avant et cherche à se réinventer…

H2O

FAVERGES-SEYTHENEX | Le théâtre pour vivre ensemble !

Le 04 Février 2019

Les élèves du collège Jean Lachenal et du lycée La Fontaine...

H2O

FAVERGES-SEYTHENEX | Voeux au personnel municipal : les conseillers "oubliés", vexés et remontés

Le 17 Janvier 2019

Ambiance à la Mairie de Faverges-Seythenex...

H2O

FAVERGES-SEYTHENEX | Voici les 14 agents recenseurs

Le 11 Janvier 2019

Préparez-vous au recensement de la population...

H2O

FAVERGES-SEYTHENEX : Droit de réponse de Sylviane Rey au nom de la commune de Faverges-Seythenex.

Le 19 Décembre 2018

Notre rédaction a été sollicitée ce mercredi 19 décembre 2018 pour publier le communiqué de presse ci-joint. Cette réaction de Sylviane Rey, première adjointe à la commune de Faverges-Seythenex constitue un droit de réponse à la publication du 18 décembre 2018 reprenant en intégralité le communiqué de la conseillère d'opposition Jeannie Tremblay (lire ici).

H2O

FAVERGES-SEYTHENEX : "Mme Tremblay, non nos articles ne disent pas n'importe quoi. Oui, la presse doit être respectée."

Le 18 Décembre 2018

Suite à la publication d'un communiqué de la conseillère d'opposition Jeannie Tremblay (lire ici), enrichi par nos informations ; il a été jugé malicieux de la part de la conseillère de commenter...

H2O

FAVERGES-SEYTHENEX : Pourquoi H2O ne relate pas le débat sur l'avenir de la Soierie et le projet de nouveau centre culturel.

Le 10 Décembre 2018

Alors que les questions, inquiétudes et prises de positions sur ces sujets occupent une place majeure dans l'actualité du territoire et sur les réseaux sociaux, le silence de nos médias sur le sujet peut paraitre curieux ou inquiétant.

H2O

CCSLA / GRAND ANNECY | Droit de réponse : Marcel Cattanéo, le calme dans la tempête.

Le 16 Novembre 2018

Les déclarations de Philippe Prud'Homme à l'encontre de Marcel Cattanéo (lire par ailleurs) n'ont pas manqué de faire réagir ce dernier. Voici le communiqué officiel de l'élu.

H2O