H2O RADIO

CHOISISSEZ VOTRE LOCALISATION




J'accepte l'utilisation des cookies.
Mentions légales et politique de confidentialité.

Faverges-Seythenex

LA SAMBUY | Pressions politiques, opinion publique manipulée : les dés sont-ils pipés ?

LA SAMBUY | Pressions politiques, opinion publique manipulée : les dés sont-ils pipés ?

PUBLIE LE 28/06/2022 par Mathieu Hutin - 2325 vues

Le 12 juin dernier, H2O vous révélait d’étranges manœuvres politiques à propos de l’avenir de la station touristique quatre saisons de la Sambuy, gérée par la ville.

  • LA SAMBUY | Pressions politiques, opinion publique manipulée : les dés sont-ils pipés ? LA SAMBUY | Pressions politiques, opinion publique manipulée : les dés sont-ils pipés ?

    © Archives H2O | Mathieu Hutin
    Une pancarte d'un des participants au rassemblement du 15 juin avait été laissée au pied de la mairie.

Le 12 juin dernier, H2O vous révélait d’étranges manœuvres politiques à propos de l’avenir de la station touristique quatre saisons de la Sambuy, gérée par la ville. Après un conseil municipal privé émaillé d’un rassemblement citoyen, le maire de la commune Jacques Dalex avait tenté de préciser sa position à notre micro et annoncé la tenue d’une réunion publique ce mardi soir.

Dans l’entretemps, les groupes minoritaires au conseil municipal avaient commenté la séquence politique. Du côté du groupe « Rassembler et Agir pour Faverges-Seythenex » : on confirme une nouvelle fois les « provocations répétées du maire » que nous avions révélées. Ce qui nous avait permis de bénéficier gracieusement d’une leçon de journalisme de la part de Jacques Dalex, de sa première adjointe et de la directrice de cabinet, qui avaient nié les petites phrases. Un démenti qualifié de « rétropédalage » par le groupe qui n’hésite plus à parler de mensonge : « Plusieurs habitants de Faverges mentiraient-ils ? les élus de la majorité qui le confirment même en réunion devant nous mentiraient-ils ? » 

Le groupe qui s’est déjà ému à plusieurs reprises « en off » de subir des pressions est rejoint sur ce point par « Une Énergie Nouvelle » qui débute son communiqué sans détours : « Nous sommes sortis abasourdis et quelque peu sonnés de ce conseil. Il a tout d’abord été reproché aux minorités d’avoir exprimé leur opinion dans le communiqué de presse d’H2O. […] C’est tout de même suite aux propos tenus par le Maire à différents endroits que le feu s’est propagé […] »

« Il nous a également rappelé que cette séance était privée et que nous ne devions pas communiquer, que les informations seraient données à la population, que la communication devait être accompagnée. Or surprise, le lendemain les principaux éléments sortent dans la presse sans accompagnement. » Le groupe emmené par Anne-Marie Bernard fait référence aux éléments communiqués par Jacques Dalex après le conseil privé. Des éléments qui sont différents selon si c’est la presse écrite qui est reçue ou H2O.

À ces pressions politiques sur les minorités, s’ajoutent des pressions contre H2O, à qui le cabinet du maire refuse de répondre autrement que par mail ; et une tentative de décrédibilisation de la première adjointe qui remet en cause la qualité même d’un journaliste.

C’est dans ce contexte que va se tenir ce soir la réunion publique de restitution de « L’audit sur la Sambuy. » Certaines sources proches du dossier nous ont rapporté leur crainte que le document ait été largement expurgé de certains éléments (plus d’une centaine de slides présentées aux élus contre moins d’une vingtaine dans un document à sortir).

Un document présenté comme « incontestable » par le maire de Faverges-Seythenex, qui maintient qu’il a été réalisé par des techniciens « aguerris et indépendants. » Une manière d’imposer des informations qui irritent les défenseurs de la station. Parmi-eux, d’ancien élus qui rappellent que « l’un des deux cabinets à l’origine de l’étude avait préconisé les importants investissements du mandat précédent. Pourquoi un tel revirement ? La réponse est sûrement dans le cahier des charges de cet audit. Ce cahier des charges que n’a pas voulu révéler le maire devant les socioprofessionnels ou en conseil privé.

Une méfiance partagée par les groupes d’oppositions.

« Une Énergie Nouvelle » estime finalement que : « L’étude reste pessimiste et ne donne que peu de chances de survie à la station notamment l’hiver: pas de réflexion autour des retombées économiques, le val de Tamié n’est pas pris en compte dans l’étude , quid de l’intercommunalité ou d’une éventuelle DSP (délégation de service public NDLR), rien ne semble envisageable.

L'étude présentée nous a semblé à charge avec des projections chiffrées, pas sorties du chapeau certes, mais elle maximise peut-être un peu trop les charges et minimise le chiffre d'affaires. Nous avons du mal à comprendre, que le bureau d'études qui a réalisé le plan d'amélioration de la Sambuy avec la création des derniers équipements, nous présente aujourd'hui un état des lieux de l'existant très peu réjouissant ; peut-être vaut-il mieux partir d'en bas et arriver en haut, que l’inverse. Tout dépend finalement de l’objectif fixé. Le tour de table des élus restera un grand moment, et nous aurons la désagréable impression que la décision est prise. »

 

Chez « Rassembler et Agir pour Faverges-Seythenex », on dénonce :

« Une commande de la majorité pour ces études nous semble bien incomplète et déjà assez partiale. […] Une analyse uniquement financière sur le seul budget de la Sambuy avec des projections étonnantes car très souvent sans aucune prise en compte des possibilités de financement et de subventions. Aucune prise en compte des impacts et des retombées économiques globales de la Sambuy : retombées économiques pour l’ensemble du territoire, emplois liés à la station directement et indirectement. Et surtout, à aucun moment il n’a été demandé aux études, au-delà de l’aspect financier, d’analyser les enjeux liés à la Sambuy et de faire une véritable « audition » des habitants pour analyser l’acceptabilité des solutions. »

Le groupe emmené par Charline Maurice de réclamer plus d’informations : « Nous attendons toujours les documents complets pour pouvoir analyser plus précisément les scénarios précis. Nous demandons surtout de nouvelles études beaucoup plus larges et comparatives, avec un cahier des charges construit y compris avec les minorités et les personnes impliquées dans la Sambuy. »



AutreS actualités pour Faverges-Seythenex :

VAL DE TAMIÉ | Découverte du nouvel Explor Games « Menaces dans l’air ! »

Le 18 Juillet 2022

Un nouveau Explor Games a été inauguré au Val de Tamié jeudi 7 juillet. Sous l’appellation « Menaces dans l’air ! », cette aventure familiale permet de résoudre une enquête : retrouver et arrêter un Grand loup, qui serait de retour, et qui terrorise les hommes et les animaux.

H2O

FAVERGES-SEYTHENEX | Le chanteur de Sinsémilia dénonce un nouveau mensonge du maire Jacques Dalex

Le 05 Juillet 2022

« C’est comme l’autre qui démissionne parce que je dis non à un concert de 60 000 € pour faire plaisir à des copains. » C’est la petite phrase prononcée par le maire de Faverges-Seythenex Jacques Dalex le 15 juin dernier, à l’issue de la longue interview qu’il nous a accordé au sujet de l’avenir de la Sambuy. 

H2O

FAVERGES-SEYTHENEX | Grandes ambitions, grands résultats pour Accro2gym

Le 30 Juin 2022

C’est en 2009 que Karine Gaillard a fondé son association : Accro2gym. Basé à Faverges, ce club permet de pratiquer de la gymnastique au sol, en barres ou en poutre. On peut aussi y pratiquer de la danse ou encore du pilates.

H2O

FAVERGES-SEYHTEHENEX | Ginette Kolinka, rescapée de la Shoah a donné son nom à une école élémentaire

Le 29 Juin 2022

Dans la cour de récréation du groupe scolaire de Viuz, une centaine d’enfants, tous vêtus d’un haut blanc et d’un bas noir, chantent. Si ces enfants chantent ce 28 juin 2022, c’est pour Ginette Kolinka, ancienne déportée d’Auschwitz-Birkenau.

H2O

LA SAMBUY | Jaques Dalex a promis un nouvel audit et des groupes de travail

Le 29 Juin 2022

Ce mardi 28 juin 2022, habitants de Faverges-Seythenex et amoureux de la station de la Sambuy étaient conviés à une réunion publique sur le devenir du site touristique quatre saisons.

H2O

FAVERGES-SEYTHENEX | Une réunion publique organisée sur l’avenir de La Sambuy

Le 21 Juin 2022

A la suite de l’audit et des récents débats sur le devenir de La Sambuy, la municipalité de Faverges-Seythenex convie les habitants à une réunion d’information.

H2O

FAVERGES-SEYTHENEX | La Sambuy : Après le rassemblement et la présentation de l’audit « J’attends que quelqu’un me dise, j’ai la solution ! » (Jacques Dalex)

Le 17 Juin 2022

Entre 200 et 300 personnes se sont rassemblées ce mercredi 15 juin, en marge d’un conseil municipal privé pour soutenir la station de la Sambuy. A la suite de la réunion, le maire de Faverges Jacques Dalex, la première adjointe Jeannie Tremblay et la directrice de cabinet nous ont reçu et nous ont accordé une interview.

H2O

La Sambuy | « Cette montagne, elle est en nous, c’est notre patrimoine. Et l’on n’a pas le droit de s’attaquer au patrimoine. » (Marcel Cattaneo)

Le 17 Juin 2022

Empêché mercredi soir, c’est de sa propre initiative que le conseiller départemental et ancien maire vient au micro, crier son amour pour le site et son activité.

H2O

FAVERGES-SEYTHENEX | Avenir de la Sambuy : quelle affluence pour le rassemblement de mercredi ?

Le 13 Juin 2022

Au lendemain de nos révélations sur l’avenir de la station communale de la Sambuy, une étonnante vague de réactions s’est répandue tant dans la ville que sur les réseaux sociaux, et un appel à se rassembler pour soutenir la station de la Sambuy a été lancé par une habitante.

H2O

Édito | « La décision est prise ! Le maire va fermer la Sambuy ! » Politique de trottoir, réunion secrète et poker menteur à Faverges-Seythenex

Le 12 Juin 2022

Enquête sur une petite phrase et analyse : « Le maire Jacques Dalex dit à qui veut l’entendre qu’il a pris sa décision et que la fermeture de la station communale de la Sambuy est programmée. »

H2O
1