H2O RADIO

CHOISISSEZ VOTRE LOCALISATION




J'accepte l'utilisation des cookies.
Mentions légales et politique de confidentialité.

Faverges-Seythenex

La Sambuy | « Cette montagne, elle est en nous, c’est notre patrimoine. Et l’on n’a pas le droit de s’attaquer au patrimoine. » (Marcel Cattaneo)

La Sambuy | « Cette montagne, elle est en nous, c’est notre patrimoine. Et l’on n’a pas le droit de s’attaquer au patrimoine. » (Marcel Cattaneo)

PUBLIE LE 17/06/2022 par Mathieu Hutin - 2907 vues

Empêché mercredi soir, c’est de sa propre initiative que le conseiller départemental et ancien maire vient au micro, crier son amour pour le site et son activité.

  • La Sambuy | « Cette montagne, elle est en nous, c’est notre patrimoine. Et l’on n’a pas le droit de s’attaquer au patrimoine. » (Marcel Cattaneo) La Sambuy | « Cette montagne, elle est en nous, c’est notre patrimoine. Et l’on n’a pas le droit de s’attaquer au patrimoine. » (Marcel Cattaneo)

    © H2O | Mathieu Hutin
    Parmi les présents mercredi soir, certains se sont étonnés de l'absence de l'ancien maire.

À la suite du rassemblement en soutien à la station de la Sambuy de ce mercredi 15 juin 2022, et du conseil municipal privé qui a fléché les élus de Faverges-Seythenex sur les possibilités d’avenir de la station, le conseiller départemental Marcel Cattaneo réagit sur H2O. Empêché mercredi soir, c’est de sa propre initiative que l’ancien maire vient au micro, crier son amour pour le site et son activité.

« C’est une station familiale à proximité de la commune, elle accueille des familles et des sportifs de haut-niveau. Elle propose des tarifs très très bas et est accessible à une certaine couche sociale. » Marcel Cattaneo rappelle que le département de la Haute-Savoie soutien le savoir skier : « Il faut pouvoir se le payer ce savoir skier. En plus, la Sambuy bénéficie de transports gratuits. »

L’ancien maire de poursuivre en parlant d’ « une station qui au sens propre fait figure de patrimoine. Les élus ne se sont jamais posé la question de son existence ou non. C’est une institution qui rayonne hiver comme été. L’été est devenu très important. On y vient de très loin pour voir les investissements qui y ont été fait pour subsister. L’été est maintenant un revenu au moins égal par très bon hiver voir supérieur. Quand nous avons quitté la municipalité, nous avions des projets qui permettaient de faire baisser ce déficit.

La Sambuy est au cœur des gens. On ne se pose pas la question. Les familles se disent : on ne peut pas se payer Courchevel ou Notre-Dame de Bellecombe mais on est capable de se payer la Sambuy.

Défenseur du site et de la station dans son modèle actuel, Marcel Cattaneo aborde l’aspect social de la structure et parle de « 25 emplois l’hiver dont 5 emplois à temps plein. C’est quelque chose qui est parfaitement intégré au paysage et personne n’envisage une quelconque fermeture ou une activité partielle. C’est un tout la Sambuy. Je soutien très fortement cette station […] 

Cette montagne, elle est en nous, c’est notre patrimoine. Et l’on n’a pas le droit de s’attaquer au patrimoine. Il faut continuer et travailler. Allons vers quelque chose qui puise pérenniser encore longtemps. Oui, je sais que le bouleversement climatique va peser. Mais nous avons au moins 20 ans. Vous vous rendez compte de ce que sa représente pour les familles. Le nombre de personnes qui peuvent encore apprendre à skier, à évoluer, à se rencontrer. Au-delà des écoliers et des rencontres pour faire toutes les « conneries ». Vous avez été jeunes, vous savez combien ça compte. Dans les souvenirs de tous Favergiens et au-delà, on se raconte nos souvenirs à la Sambuy.
Si vous n’avez pas de neige, il est évident que le déficit se creuse. Il y a des investissements que l’on peut faire pour repousser cette échéance. Enneiger le bas de la station, permet de la faire vivre et d’accueillir les familles. »

Marcel Cattanéo rappelle l’engagement du département, depuis l’entretien de la route d’accès obtenu par Pierre Losserand ; et jusqu’aux derniers investissements d’élargissement de la route pour permettre aux bus de se croiser. Des investissements réalisés prochainement :

« Nous allons en faire d’avantage que ce qu’il est prévu car le département de la Haute-Savoie est lié à la station de la Sambuy. Le département est conscient de l’utilité de la pérennisation de cette station.
Il existe moulte stations qui ne sont pas à cette altitude. La Sambuy n’est pas à 800 mètres comme certaines stations de basse montagne mais à 1100 mètres, orientée au Nord. Ce qui fait que la neige reste sur les pentes. Certains de mes collègues se posent des questions sur l’avenir des stations dites basses. La Sambuy n’est pas très basse. Avec quelques investissements, ça peut jouer.

Depuis des années, les élus en place ont accepté ce déficit. C’est quelque chose auquel on ne touche pas. Si on devait la créer aujourd’hui, ce serait différent, mais c’est quelque chose qui existe. Je ne connais personne de la communauté de commune qui ne soit pas aller skier ou faire de la luge à la Sambuy. 

De là-haut, tout l’Oisan est visible, la chaine du Mont-Blanc, notre merveilleux lac d’Annecy est visible. A 360 degrés, nous avons un paysage extraordinaire. Vouloir se passer de cette chose c’est à mon sens impossible.

Je suis sûr que le département sera à l’écoute. Pour cela il a besoin que l’on se penche sérieusement sur le problème et qu’on lui présente les hypothèses. Je pense que le département pourrait accompagner la station dans une certaine mesure. Le département sait apprécier les efforts pour maintenir certaines choses à 20 ou 30 ans. De quoi amortir des investissements.

Il est évident que je vais me positionner et en faire part à mes collègues du département. Je ne peux pas passer sous silence ce projet. Ceci dit, il faut quand même une volonté politique de la commune ou de la communauté de commune. Il faut peut-être qu’une force extérieure interpelle le département. Nous avons besoin d’un peu de temps. Il faut voir comment on peut disposer du plan Alpin que le département a voté pour pallier certains dysfonctionnements. »



Sons liés à cet article

Écoutez l'intégralité de l'entretien avec Marcel Cattaneo


AutreS actualités pour Faverges-Seythenex :

VAL DE TAMIÉ | Découverte du nouvel Explor Games « Menaces dans l’air ! »

Le 18 Juillet 2022

Un nouveau Explor Games a été inauguré au Val de Tamié jeudi 7 juillet. Sous l’appellation « Menaces dans l’air ! », cette aventure familiale permet de résoudre une enquête : retrouver et arrêter un Grand loup, qui serait de retour, et qui terrorise les hommes et les animaux.

H2O

FAVERGES-SEYTHENEX | Le chanteur de Sinsémilia dénonce un nouveau mensonge du maire Jacques Dalex

Le 05 Juillet 2022

« C’est comme l’autre qui démissionne parce que je dis non à un concert de 60 000 € pour faire plaisir à des copains. » C’est la petite phrase prononcée par le maire de Faverges-Seythenex Jacques Dalex le 15 juin dernier, à l’issue de la longue interview qu’il nous a accordé au sujet de l’avenir de la Sambuy. 

H2O

FAVERGES-SEYTHENEX | Grandes ambitions, grands résultats pour Accro2gym

Le 30 Juin 2022

C’est en 2009 que Karine Gaillard a fondé son association : Accro2gym. Basé à Faverges, ce club permet de pratiquer de la gymnastique au sol, en barres ou en poutre. On peut aussi y pratiquer de la danse ou encore du pilates.

H2O

FAVERGES-SEYHTEHENEX | Ginette Kolinka, rescapée de la Shoah a donné son nom à une école élémentaire

Le 29 Juin 2022

Dans la cour de récréation du groupe scolaire de Viuz, une centaine d’enfants, tous vêtus d’un haut blanc et d’un bas noir, chantent. Si ces enfants chantent ce 28 juin 2022, c’est pour Ginette Kolinka, ancienne déportée d’Auschwitz-Birkenau.

H2O

LA SAMBUY | Jaques Dalex a promis un nouvel audit et des groupes de travail

Le 29 Juin 2022

Ce mardi 28 juin 2022, habitants de Faverges-Seythenex et amoureux de la station de la Sambuy étaient conviés à une réunion publique sur le devenir du site touristique quatre saisons.

H2O

LA SAMBUY | Pressions politiques, opinion publique manipulée : les dés sont-ils pipés ?

Le 28 Juin 2022

Le 12 juin dernier, H2O vous révélait d’étranges manœuvres politiques à propos de l’avenir de la station touristique quatre saisons de la Sambuy, gérée par la ville.

H2O

FAVERGES-SEYTHENEX | Une réunion publique organisée sur l’avenir de La Sambuy

Le 21 Juin 2022

A la suite de l’audit et des récents débats sur le devenir de La Sambuy, la municipalité de Faverges-Seythenex convie les habitants à une réunion d’information.

H2O

FAVERGES-SEYTHENEX | La Sambuy : Après le rassemblement et la présentation de l’audit « J’attends que quelqu’un me dise, j’ai la solution ! » (Jacques Dalex)

Le 17 Juin 2022

Entre 200 et 300 personnes se sont rassemblées ce mercredi 15 juin, en marge d’un conseil municipal privé pour soutenir la station de la Sambuy. A la suite de la réunion, le maire de Faverges Jacques Dalex, la première adjointe Jeannie Tremblay et la directrice de cabinet nous ont reçu et nous ont accordé une interview.

H2O

FAVERGES-SEYTHENEX | Avenir de la Sambuy : quelle affluence pour le rassemblement de mercredi ?

Le 13 Juin 2022

Au lendemain de nos révélations sur l’avenir de la station communale de la Sambuy, une étonnante vague de réactions s’est répandue tant dans la ville que sur les réseaux sociaux, et un appel à se rassembler pour soutenir la station de la Sambuy a été lancé par une habitante.

H2O

Édito | « La décision est prise ! Le maire va fermer la Sambuy ! » Politique de trottoir, réunion secrète et poker menteur à Faverges-Seythenex

Le 12 Juin 2022

Enquête sur une petite phrase et analyse : « Le maire Jacques Dalex dit à qui veut l’entendre qu’il a pris sa décision et que la fermeture de la station communale de la Sambuy est programmée. »

H2O
1