Grand-Annecy

GRAND ANNECY | « Les deux solutions sont excellentes, le tram comme le BHNS en site propre » pour Marc Rollin

GRAND ANNECY | « Les deux solutions sont excellentes, le tram comme le BHNS en site propre » pour Marc Rollin

PUBLIE LE 31/10/2021 par Auriana Castro & Mathieu Hutin - 8129 vues

Marc Rollin, maire de Duingt et vice-président du Grand Annecy en charge de la qualité de l'air, transition écologique et énergétique était « L’invité.e H2O » ce dimanche 31 octobre 2021. L’occasion pour l’élu de revenir sur les enjeux de sa commune : travaux et résidences secondaires, mais aussi sur les défis écologiques du Grand Annecy et sur la question cruciale du projet de transport en commun en site propre intégral portée par de l’agglo : Tram et/ou BHNS (Bus à Haut Niveau de Service NDLR) ?

L’interview commence par un point sur les travaux en cours et en projet à Duingt, notamment la piste cyclable sur la Rue des Prés Bernard, entre l’église et l’ancienne gare : « Le but premier c’était pour nos enfants. C’était pour qu’ils puissent aller à l’école à vélo sans risque. » Les travaux devraient être livrés pour cette fin d’année 2021, ou en fonction des aléas de la météo pour fin janvier 2022.

Sur la question des résidences secondaires, le maire de Duingt reconnait que sa commune est confrontée au problème mais que la mairie s’efforce de limiter le phénomène grâce, par exemple, aux logements aidés mais pas que : « La première piste c’est si la commune peut maitriser le foncier mais aussi de travailler avec les promoteurs, passer un pacte, dire nous on veut des résidences principales. »

Vice-président du Grand Annecy en charge de la qualité de l’aire, transition écologique et énergétique, Marc Rollin est également interrogé sur la politique climatique de l’agglomération : « Je pense que je peux le dire pour la présidente et pour tous les vice-présidents : notre priorité c’est le plan climat.  Toutes les décisions que l’on prend sont dans ce cadre. Il faut garder cette ligne de conduite. » Comme il l’explique, le premier objectif est de baisser à 40% les émissions de gaz à effet de serre sur l’agglomération d’ici 2026. Pour l’élu cela passe par « une multitude de solutions : C’est à la fois travailler sur la mobilité, sur nos bâtiments pour consommer moins. Ça passe par l’éclairage de nos communes, par la captation de carbone… »

Pour Marc Rollin c’est aussi l’occasion de parler des aides financières destinées aux ménages pour abandonner certains modes de chauffages (fioul, vieux poêle à bois) : « Il faut dire à nos habitants quand vous changez votre chaudière, vous pouvez avoir des subventions. C’est important pour l’écologie et pour nos concitoyens, parce qu’ils vont faire des économies. » Actuellement, plus de 800 foyers ont changé leurs anciennes installations de chauffage pour des modes moins consommateurs et plus écologiques. L’agglomération a planifié 3000 changements dans le cadre du fond Air-Bois.

Pour Marc Rollin, les subventions sont essentielles autant pour les ménages que pour les entreprises pour changer leurs habitudes : « Avant d’interdire, il faut inciter. L’écologie, je la vois incitative et non punitive. »

Questionné sur le projet d’une zone à faible émission sur les bords du lac d’Annecy, l’élu répond : « Le dossier est lancé, on a créé un groupe de travail sur cette zone puisqu’on nous impose de la créer au 31 décembre 2024. Ce sera toute l’année et 24h/24. Ça va impacter tous nos citoyens. » Pour Marc Rollin, cela se justifie : « La qualité de l’aire est primordiale pour la santé, tout le monde le sait. C’est 55 000 à 70 000 décès par an, et on s’aperçoit que les normes sur la qualité de l’air se durcissent. Il faut qu’on s’adapte le plus vite possible à ces normes. » Concrètement, il s’agit d’interdire la circulation aux véhicules les plus polluants sur le principe de la vignette Crit’Air. Marc Rollin évoque l’interdiction des véhicules diesel à terme.

Grande question d’actualité pour l’agglomération du Grand Annecy, Marc Rollin revient évidement sur le projet tram/BHNS du Grand Annecy : « On parle d’un investissement de plus de 500 000 euros et j’ai l’impression que tout le monde fait la gueule ! Je ne comprends pas. Que ce soit le Tram ou le BHNS on devrait se réjouir ! » L’élu insiste sur le fait que les deux solutions lui conviennent : « Moi que cela soit la solution tout BHNS ou la solution Tram et BHNS, ça me convient. Ce que je veux, c’est qu’on aille vite parce qu’on le voit : on ne peut plus attendre, on voit l’urgence climatique. Je dis allons-y ! »

Pour l’élu, voter à l’agglo le 18 novembre n’est que le début et n’empêchera pas les réunions publiques, les concertations et les débats : « Le vote le 18, ce n’est qu’un commencement. Pour acheter des terrains il y aura encore des débats publics. »

L’urgence climatique est peut-être la raison principale qui motive l’élu à vouloir aller vite mais, c’est aussi la nécessité pour lui de réaliser ce qui a été promis lors des élections : « Les gens n’arrivent plus à croire les politiques… On va arriver à la fin du mandat, on n’aura pas donné le premier coup de pioche si on continue comme ça. Je souhaite que les premiers coups de pioche arrivent le plus vite possible. » Et ajoute : « Je pense qu’au bout d’un moment les électeurs même à notre niveau n’iront plus voter si on ne leur montre pas que l’on fait ce que l’on dit. »

Si Marc Rollin insiste sur les atouts des deux installations, le BHNS en site propre à tout de même sa préférence : « On peut faire en deux mandats l’ensemble du Grand Annecy et je pense à mes collègues qui ne sont pas à Annecy mais sur le Grand Annecy. » Un autre argument : changer d’échelle : « Je dis qu’au niveau gaz à effet de serre, travailler sur l’ensemble aura plus d’impact sur l’économie de gaz à effet de serre que de se battre pour une ligne de tram. »  Quant à l’aménagement du Tunnel de la Puya : « Que ce soit un BHNS ou un Tram il y aura de gros travaux à faire, mais je pense qu’il faut le faire. C’est une chance d’avoir ce tunnel. »

Pour Marc Rollin, les inquiétudes du report modal du BHNS ne sont pas justifiées : « Quand j’entends quelques réflexions qui nous disent que le bus ne prendra pas, moi je vois que des intercommunalités qui développent des bus qui peuvent aller sur 60 000 personnes. Si on arrive à monter des lignes à 60 000 personnes jours ; alors je sors le champagne ! ça sera une vraie réussite ! » L’élu ajoute : « Le débat qu’on a depuis une semaine c’est du psychologique. Entre un bus électrique en site propre et un tram je ne vois pas la différence. »

Quant à la priorisation de certains axes, le vice-président de l’agglomérions défend que les travaux doivent se réaliser en priorité sur la rive ouest : « Ce n’est pas gagné, il va falloir convaincre, moi je ferais tout pour convaincre les élus. On a dit non un tunnel qui coutait 300 millions d’euros, tous les clignotants sont aux verts, si on ne le fait pas, je pense qu’on louperait le coche. »

L’interview se termine sur la volonté de Marc Rollin de présenter ces deux installations comme deux bonnes propositions pour l’agglomération. Le vice-président du Grand Annecy déclare : « Il faut qu’on ait la franchise de dire à nos concitoyens que les deux solutions sont excellentes, le tram, comme le BHNS en site propre.  Arrêtons de mettre le doute dans la tête de nos concitoyens. »

Vacances obligent, « l’Invité.e H2O » reviendra le dimanche 14 novembre 2021.

Voici le podcast « L'invité.e avec Marc Rollin » à écouter ou réécouter :



AutreS actualités pour Grand-Annecy :

GRAND ANNECY | L’opération « Ici commence le lac » débute

Le 20 Juillet 2022

L’agglomération du Grand Annecy débute une nouvelle campagne de sensibilisation vis-à-vis de la pollution du lac d’Annecy. C’est pourquoi des macarons seront posés devant les grilles d’eaux pluviales, avec le sigle « Ici commence le lac ».

H2O

Grand-Annecy | A la découverte des services des eaux et des déchets du Grand Annecy

Le 28 Juin 2022

Ce mercredi 22 juin 2022 était l’occasion, pour le bâtiment de la Césière, de se dévoiler au grand public. Un moment qui permet aussi de mettre en avant les travailleurs des services publics qui œuvrent à garder un Grand Annecy propre.

H2O

GRAND-ANNECY | L'office de tourisme reprendra la gestion du centre de congrès de l'Impérial

Le 23 Juin 2022

A partir du 1er novembre, l’office de tourisme du lac d’Annecy gérera le centre de congrès de l’Impérial, situé sur la presqu’île d’Albigny. Frédérique Lardet, présidente du Grand Annecy, a officialisé cette annonce, ce mardi 21 juin 2022. 

H2O

GRAND-ANNECY | Face aux problèmes de recrutement, l’agglo lance une marque employeur

Le 15 Avril 2022

Le Grand Annecy va lancer sa marque employeur. Une nécessité pour l'agglomération face aux difficultés à recruter. 

H2O

GRAND ANNECY | Tous les bus SIBRA gratuits cet été ?

Le 22 Mars 2022

La présidente du Grand Annecy a présenté ce mardi, avant qu’il soit voté et avec le style direct qu’on lui connait, les grandes lignes du plan de mobilité estivale pour l’été 2022.

H2O

GRAND-ANNECY | DAB + : H2O passe au numérique

Le 11 Mars 2022

Depuis le 11 mars 2022, H2O se décline en DAB+. Il s’agit de la radio numérique terrestre, l’équivalent de la TNT. Gratuite, anonyme et sans grésillement, elle couvre désormais le Grand Annecy, Chambéry et Aix les Bains…

H2O

GRAND ANNECY | Duingt / Les Glaisins en Bus en site propre intégral : c’est (enfin) voté !

Le 28 Janvier 2022

Soirée cruciale pour la communauté d’agglomération du Grand Annecy ce jeudi 27 janvier 2022. Pour la première fois réunie au complexe de Sous-Lettraz à Épagny-Metz-Tessy, le thème de la soirée : transports en commun.

H2O

GRAND ANNECY | "Libérée, délivrée..." Frédérique Lardet démissionnera de son mandat de députée lundi !

Le 30 Décembre 2021

Le Conseil d'État a rendu sa décision dans l'affaire du recours en annulation de l'élection municipale intenté par Jean-Luc Rigaut. Ce jeudi 30 décembre 2021, l’ancien maire d'Annecy a été débouté par la plus haute juridiction de l’État.

H2O

GRAND ANNECY | Insolite : Frédérique Lardet demande un transport en commun efficace au père Noël !

Le 23 Décembre 2021

On a entendu et on entendra encore beaucoup de critiques sur nos politiques locaux de tous bords. Concernant Frédérique Lardet, la dernière séquence en date ne pourra servir de prétexte à lui reprocher un manque d’humour.

H2O

GRAND ANNECY | Les « Réveillons » créent un nouveau groupe d’expression

Le 16 Décembre 2021

En fin de conseil, lors des questions diverses, après une passe d’armes à propos de la représentation de l’agglo à l’EPF (Établissement public foncier) une déclaration inattendue a ponctué la séance.

H2O
1