Volume
Annecy

ANNECY | « Réduire la vie politique à une petite phrase c’est manquer de hauteur » pour François Astorg

Le 10/10/2021 - 2816 vues

Par Auriana Castro & Mathieu Hutin

François Astorg, maire d’Annecy et vice-président infrastructures et transports en commun à l’agglo du Grand Annecy était « L’invité.e H2O » de ce dimanche 10 octobre 2021. Une heure d’interview pour aborder ces quinze premiers mois de mandats et l’actualité du Grand Annecy.

Interrogé sur l’état des infrastructures sportives de la ville (Parc des Sports d’Annecy, Patinoire Jean-Régis…), François Astorg reconnait que ces derniers évènements soulèvent des interrogations : « Cela pose la question de l’état de notre patrimoine. On hérite d’un patrimoine très ancien, il faut rénover ce qui doit l’être pour la sécurité de tous. »

Le maire d’Annecy revient également sur la nouvelle formule du marché de Noël : « L’attente est différente mais je suis convaincu que les habitants de Seynod, de Cran-Gevrier, de Pringy, sont heureux d’avoir leur marché de Noël. On a été élu sur l’idée qu’il fallait faire cette commune nouvelle. Il faut sortir du centralisme du vieil Annecy. Il ne faut pas que l’on tombe dans une « banlieuisation » si je peux le formuler ainsi. »  Quant au litige, opposant la commune à l’ancien délégataire du marché de Noël, François Astorg se dit confiant et attend la décision de la justice, expliquant au passage ne pouvoir s’exprimer sur une procédure en cours et ne confirmant pas qu’une première procédure avait été gagnée.

C’est aussi l’occasion pour le maire de revenir sur le budget participatif, le premier de la ville d’Annecy. François Astorg défend cette politique : « On voit que la participation aux élections est faible. Je pense qu’il y a une déconnexion des citoyens avec la politique. Ils n’ont pas l’impression qu’en votant ils participent à leur avenir. En proposant des démarches comme celles-ci, c’est ce qu’on essaie de faire revivre. »   Le vote donnera un ordre de priorisation entre les différents projets : le but étant d’en réaliser un maximum en fonction de l’enveloppe budgétaire allouée, soit un million d’euros.

Autre enjeu pour la ville, le projet immobilier sur le site NTN-SNR. Le site étant l’équivalent de la vieille ville, l’enjeu en termes d’urbanisme est important : « Cela fait près d’un an qu’on discute sur le sujet qui concerne 670 logements, nous sommes parties prenantes du projet. Nous l’avons revu ensemble pour diminuer le nombre de logements et permettre un aménagement plus aéré. On travaille à améliorer ce projet même si nous avons une marge de manouvre réduite. » Le maire a également tenu à préciser qu’une consultation citoyenne est organisée avec Cogedim (le promoteur qui développe le projet NDLR), le 14 octobre, à l’initiative de la ville.

Vice-président infrastructures et transports en commun, François Astorg dresse un bilan des dernières politiques de mobilité, qu’il qualifie de vraies réussites : « Les aides à l’achat pour les vélos, par exemple, ont été victimes de leur succès. Nous avons rajouté une enveloppe de 50 000 euros pour écluser les fins de demandes et nous avons mis 10 000 euros pour les vélos adaptés aux handicaps. » En tout, 300 000 euros ont ainsi été consacrés à ces aides. « 300 000 euros ce n’est pas une politique du quoi qu’il en coûte. Il y a des enjeux climatiques importants, il faut jouer sur le choc de l’offre pour avoir un territoire apaisé. Nous n’avons plus le temps d’une opposition vélos-voiture face au changement climatique. » L’élu prône ainsi une approche multi-transport.

Et à propos du transport en commun en site propre à Annecy et sur la rive ouest, le vice-président infrastructures et transports en commun défend le tram. Si pour lui, le Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) et le tram ne sont pas deux extrêmes, il privilégie le second mais souhaite un grand débat : « Il est nécessaire d’avoir une concertation avec les citoyens pour choisir entre le tram et le bus. S’il y a un débat, c’est très bien, il faut en avoir un, et aller dans l’ère du temps. »

Interrogé aussi sur le déroulement du dernier conseil communautaire du Grand Annecy, il se dit déçu du comportement de certains : « Je trouve que parfois les interventions sont trop violentes, je ne désignerais personne mais ça ressemble, parfois, à un show. Il faut faire du like, des réactions sur les réseaux sociaux, alors on sort des petites phrases…Je trouve que réduire la vie politique à une petite phrase c’est manquer de hauteur. »

Quant aux déclarations de l’opposition d’une guerre interne dans les rangs de la majorité, le maire d’Annecy les réfute : « Ce n’est pas la guerre. Il n’y a pas de guerre entre nous, je n’aurai pas de problème pour faire voter la majorité. C’est le jeu de l’opposition de dire « Ils se battent ». Moi, je dis on travaille. »

Voici le podcast « L'invité.e avec François Astorg » à écouter ou réécouter :



AutreS actualités pour Annecy :

ANNECY | Recours en annulation de l’élection : l’audience au Conseil d’État a eu lieu

Le 02 Décembre 2021

Comme prévu, l’audience au Conseil d’État pour trancher la demande de l’ancien maire d’Annecy d’annuler l’élection municipale de juin 2020 s’est tenue ce jeudi 2 décembre 2021 au matin.

H2O

ANNECY | « "Annecy Ensemble" : une association au service des habitants ! » pour Philippe Chamosset et Anthony Granger

Le 30 Novembre 2021

Le duo de conseiller Philippe Chamosset et Anthony Granger étaient tous les deux « L’Invité.e H2O » de ce dimanche 28 novembre. Conseiller communautaires et municipaux d’Annecy, ils sont membres du groupe Annecy Ensemble.

H2O

ANNECY | [EXCLUSIF] Élection Municipale : Le rapporteur va demander le rejet du recours de J-L Rigaut

Le 30 Novembre 2021

Selon les informations d'H2O, « le sens synthétique des conclusions du rapporteur public » a été communiqué aux deux parties.

H2O

ANNECY | Cyberattaque : Cryptage des fichiers ? Rançon ? Date du retour à la normale ? Les dernières infos !

Le 29 Novembre 2021

Hier soir, nous recevions Philippe Chamosset et Anthony Granger, conseillers municipaux et communautaires du groupe « Annecy Ensemble ». Une interview de plus d’une heure durant laquelle nous sommes revenus avec nos invités sur la cyberattaque que subit la ville d’Annecy depuis ce jeudi 25 novembre 2020.

H2O

GRAND ANNECY | (Nouveau) Coup de théâtre : Recours contre le vote du tram, la délibération irrecevable (exclusif)

Le 26 Novembre 2021

Nouveau coup de théâtre dans le feuilleton politique du transport en commun en site propre intégral à Annecy et au bord du lac.

H2O

ANNECY | Cyberattaque en cours à la ville d'Annecy

Le 25 Novembre 2021

Presque un an (dans la nuit du 27 au 28 décembre) après l'attaque qui a ramené le digital de l'agglomération du Grand Annecy à l'âge de pierre, c'est au tour de la commune d'Annecy de connaitre une cyberattaque.

H2O

ANNECY | Annulation de l’élection : Une partie du recours de J-L Rigaut est déjà perdue (Exclusif)

Le 25 Novembre 2021

Le petit monde politique annécien est désormais fixé sur la dernière échéance du recours en annulation de l’élection municipale intenté par l’ancien maire Jean-Luc Rigaut.

H2O

ANNECY | Exercice intrusion au collège Beauregard

Le 09 Novembre 2021

La préfecture de la Haute-Savoie a annoncé ce lundi soir la tenue d'un exercice « intrusion dans un établissement scolaire » ce mardi 9 novembre 2021 à partir de 9h00 au collège Beauregard d'Annecy (commune déléguée de Cran Gevrier).

H2O

ANNECY | Tram ou bus : Astorg veut une concertation avec les habitants, Lardet répond sur Facebook avec une leçon de mathématique

Le 27 Octobre 2021

François Astorg, maire d’Annecy, a tenu une conférence de presse sur le projet de transports en commun en site propre sur Annecy et son agglomération, mercredi 27 octobre 2021.

H2O

ANNECY | "Le tunnel reste un outil de désenclavement de la rive et d'apaisement de la ville d'Annecy" pour Jean-Luc Rigaut

Le 24 Octobre 2021

Jean-Luc Rigaut, ancien maire d’Annecy et président de l'agglo, et désormais élu de l’opposition était « L’invité.e H2O » ce dimanche 24 octobre 2021. Une heure d’interview pour revenir sur son recours en annulation de l’élection municipale de 2020, sur la politique de la majorité et sur les politiques de mobilités.

H2O
1