Annecy

ANNECY | Un seul meublé de tourisme par personne physique : François Astorg se défend

ANNECY | Un seul meublé de tourisme par personne physique : François Astorg se défend

PUBLIE LE 23/02/2023 par Auriana Castro - 7525 vues

Pour limiter l'expansion des Airbnb, la ville d'Annecy n'a pas hésité à prendre des positions plus strictes que ses voisines... Explications avec François Astorg. 

  • ANNECY | Un seul meublé de tourisme par personne physique : François Astorg se défend ANNECY | Un seul meublé de tourisme par personne physique : François Astorg se défend

    © Auriana Castro
    Illustration

Avec près de 4 600 meublés de tourisme, dont 2822 résidences secondaires dédiées aux meublés de tourisme, la commune nouvelle d’Annecy concentre les trois quarts des meublés de tourisme de l’agglomération du Grand-Annecy.
La ville d’Annecy s’est donc penchée depuis 16 mois sur son nouveau régime de délivrance des autorisations préalables de changement d’usage des meublés de tourisme. Comme pour 26 autres communes de l’agglomération, la ville d’Annecy mettra en route dès mai prochain son nouveau règlement qui concernera les meublés en résidence secondaire. 
Un règlement qui s’avère plus strict que celui des autre communes… mais nécessaire pour le maire d’Annecy, François Astorg : « Je ne dirais pas qu’il est intransigeant, il est juste. On essaie de trouver un équilibre. Si on continue comme ça, on n’aura plus de logements pour les Annéciens qui travaillent ici, pour les familles... » Le maire poursuit : « Il faut redonner une part de la ville aux habitants. On sait qu’on a un prix du foncier qui devient quasi inaccessible et ce, depuis des années. C’est multifactoriel, il y’ a l’attractivité de notre territoire, les capacités de construction... Mais la question des meublés du tourisme s’inscrit aussi dans ce contexte, puisqu’elle participe au tarissement des logements. » 

Trois zones délimitées, trois seuils différents

A l’échelle de la commune nouvelle, les disparités sont une nouvelle fois frappantes. Ces logements se concentrent majoritairement dans les quartiers de la vieille ville, à 60%.
Dans cette première zone A (Courier, vieille ville, Marquisats) le seuil maximal de meublés de tourisme a été fixé à 478, soit une baisse de 40%. Dans la zone B (Rives du lac et périmètre avant le boulevard de la rocade), ce seuil est de 711, ici une réduction de 20% est visée. Quant au reste de la commune nouvelle, la zone C, elle pourra accueillir au maximum 1 011 meublés.   « Nous avons travaillé en collaboration avec l’agglomération sur ce projet, avec l’objectif de ne pas dépasser les 2.200 meublés de tourisme en résidence secondaire et de trouver un équilibre. » soutient François Astorg.

Une seule autorisation par propriétaire

Avec ce nouveau règlement, les propriétaires qui déclareront le changement d’usage d’un logement devront éventuellement s’inscrire sur une liste d’attente, car chaque commune s’est fixée un quota de meublés à ne pas dépasser. Décision propre à la ville d’Annecy, une seule autorisation par propriétaire sera permise. Autrement dit, un propriétaire ne pourra mettre en location qu’un seul meublé en résidence secondaire, contre en moyenne cinq sur l’agglomération. Toujours sur ces autorisations, la ville d’Annecy a fait le choix de ne pas donner de priorité aux propriétaires qui demanderaient la reconduction de leur autorisation. Au bout de cinq années de location, ils devront retourner dans la file d’attente. Le maire défend ces deux choix : « L’objectif est de cibler un renouvellement, et qu’on évite les concentrations qu’on pourrait dire spéculatives. » Autre argument de la municipalité, en mai 2022, Annecy comptait 81% de mono propriétaires (de ces meublés en résidence secondaire), ce qui laisse ainsi 19% de propriétaires avec plus d’un logement. Ainsi, cette restriction ne concernerait in fine qu’une minorité de propriétaires. Le maire de la ville précise : « L’objectif est de réduire dans le temps le nombre de meublés de tourisme. On va voir comment cela se passe… On discute avec les partenaires et on voit avec l’agglomération pour une clause de revoyure à venir. » 

Une levée de boucliers attendue

Quelques jours avant la délibération, des inquiétudes se font entendre. Dès le 20 février dans les colonnes du Dauphiné Libéré, Marc Stakic, nouveau président du syndicat Annecy meublés de tourisme annonçait qu’une attaque en justice serait possible. Une réaction qui n’a pas surpris le maire d’Annecy : « Le sujet est sensible partout en France. On pouvait imaginer cette levée de boucliers. J’ai déjà interpellé nos députés, on va interpeller le gouvernement. Je rappelle qu’il s’agit d’une compétence nationale… on a des leviers sur le territoire mais il va falloir que les législateurs se saisissent pleinement de ce sujet. »
Sophie Garcia, conseillère municipale déléguée au logement abordable et à la mixité sociale ajoute : « Les Airbnb ne sont pas nos ennemis. On sait qu’on a besoin d’eux pour le tourisme. Mais il faut agir. On ne peut pas savoir à l’avance ce qu’il va se passer avec ce nouveau régime mais ce qui est sûre, c’est qu’on ne peut pas ne rien faire. »  

En janvier 2022, l’Observatoire LPI classait Annecy en 5ème position des villes de plus de 100 000 habitants les plus chères de France.  Le coût du mètre carré atteint 4 973€ en moyenne. 



AutreS actualités pour Annecy :

« Ce titre me permet de faire encore plus que ce que je faisais » ambitionne Lisa Bourbon, l’Annécienne élue Miss Handi France 2024

Le 18 Mai 2024

Sacrée Miss Handi France 2024 le samedi 11 mai dernier, Lisa Bourbon souhaite encore et toujours sensibiliser le grand public sur la question du handicap. Originaire d’Annecy, la jeune femme (23 ans) est autiste Asperger et atteinte de troubles de l'hypermobilité articulaire.

H2O

Zones d’ombre au Pâquier, itinéraires de promenade, caniparc… les lauréats du deuxième budget participatif d’Annecy sont connus

Le 10 Mai 2024

Les lauréats du deuxième budget participatif de la ville d’Annecy ont été révélés fin avril et leurs projets adoptés lors du précédent conseil municipal. En voici quelques-uns !

H2O

Pour sa première édition, le festival du vélo d’Annecy voit les choses en grand

Le 24 Avril 2024

La ville d’Annecy va voir débarquer un tout nouveau festival de fin de semaine. Celui-ci n’est pas tourné vers la musique ou le cinéma, mais bel et bien consacré au vélo, un plaisir pour les amateurs de ces deux-roues.

H2O

Les Graines oubliées, un spectacle au message écologiste à Annecy de « 5 ans à 105 ans »

Le 05 Avril 2024

Le spectacle « Les graines oubliées » sera en représentation le samedi 6 avril à 15h, dans la salle du brise-glace d’Annecy. L’artiste de ce projet, Orianne Marsili, explique les enjeux et problématiques de sa représentation : explication.

H2O

D’Annecy à Paris, un parcours à vélo pour la recherche médicale contre le cancer du sein

Le 19 Mars 2024

En mai prochain, deux gendarmes partiront d’Annecy pour rejoindre Paris à vélo. Emilie et Guillaume réalisent ce défi pour soutenir la recherche contre le cancer du sein.

H2O

Lac d’Annecy : une vague d’électrification pour les bateaux du Pâquier, le stationnement et la circulation modulés

Le 12 Mars 2024

Des travaux ont actuellement lieu à Annecy pour alimenter le Pâquier en électricité. Plusieurs rues sont impactées de façon plus ou moins forte.

H2O

Charles Stamper, un Mister France qui prône « l’élégance à la française »

Le 06 Mars 2024

Vainqueur du concours de Mister France il y a près d’un mois, Charles Stamper parvient désormais à prendre plus de recul sur cette victoire. Entre aspect négatif et fierté d’arborer l’écharpe, il revient sur son parcours.

H2O

Annecy : une conductrice percute une cycliste et prend la fuite, la police lance un appel à témoins

Le 14 Février 2024

Tôt ce mardi matin, vers  6h40, une cycliste engagée dans un rond-point à Annecy a été percutée. La conductrice, une femme blonde d’une cinquantaine d’années, a pris la fuite. La police a lancé un appel à témoins. 

H2O

Annecy et Chambéry en haut du classement des "villes où il fait bon vivre"

Le 30 Janvier 2024

Le classement des villes où il fait bon vivre est paru ce week-end. En Savoie et en Haute-Savoie, plusieurs villes ont su se faire une belle place dans le classement. 

H2O

À Annecy, dernière semaine pour profiter du temps fort hivernal « Court Circuit » !

Le 23 Janvier 2024

Pour sa quatrième édition, le temps fort annécien « Court Circuit » au théâtre des collines promeut les artistes du territoire. En cette dernière semaine de janvier, il reste encore trois compagnies à découvrir.

H2O
1