Annecy

ANNECY | Les agents de la piscine-patinoire Jean-Régis poursuivent la grève

ANNECY | Les agents de la piscine-patinoire Jean-Régis poursuivent la grève

PUBLIE LE 03/02/2023 par Auriana Castro - 6586 vues

Face à la pénibilité de leur travail, le personnel du complexe Jean-Régis a le sentiment d’être oublié

  • ANNECY | Les agents de la piscine-patinoire Jean-Régis poursuivent la grève ANNECY | Les agents de la piscine-patinoire Jean-Régis poursuivent la grève

    © Google Maps
    La piscine-patinoire Jean-Régis risque d'être fortement perturbée le week-end du 4 et 5 février selon FO

Un mouvement de grève du personnel de la piscine-patinoire Jean-Régis a débuté le week-end du samedi 28 et 29 janvier 2023. Derrière cette grève, le syndicat Force Ouvrière de la ville d’Annecy, qui a, de nouveaux, appelé à la grève ce week-end du 04 et 05 février.

Des agents qui se sentent oubliés

« Ils ont l’impression d’être les dindons de la farce. » explique Régis Faucher, secrétaire FO ville d’Annecy. A l’origine du mouvement, le passage aux 1 607 heures annuelles, conséquence de la loi de transformation de la fonction publique.
Problème, avec ce passage aux 1 607 heures annuelles, les agents du complexe Jean-Régis ont le sentiment d’être oubliés, et la pénibilité de leur travail ignorée par la ville et la direction.
« Des horaires décalés, les jours fériés, le froid, les problèmes de santé, le contact avec le chlore et puis le manque de vêtements adaptés… » liste Séverine Catoir, membre du bureau de FO ville d’Annecy.
Particularité importante qui joue un rôle dans la pénibilité du travail pour le personnel, l’amplitude horaire du complexe Jean-Régis. Régis Faucher décrit : « C’est presque 24h sur 24h, il y’a quasiment toujours quelqu’un. C’est un établissement où on a des professionnels à 6h du matin et où des clubs, prenons, par exemple, les Chevaliers du Lacs quand ils jouent, qui terminent parfois à 1h du matin. ».
De par ses conditions, le personnel demande à pouvoir bénéficier, comme d’autres, d’une réduction de temps de travail.

Après deux réunions avec le syndicat, la ville assure chercher des solutions

Une revendication qu’entend la ville, et sur laquelle, les services comptent se pencher au cours de l’année. Étienne Andreys, adjoint en charge de l'administration et de la qualité de vie au travail développe : « C’est un travail de fond. Effectivement nous allons scanner tous les services de la ville pour voir pour tel ou tel métier comment prendre en compte leur pénibilité, leur fatigabilité… Et ils seront bien sûr considérés. »

Bémol pour le syndicat, « le système qu'ils veulent mettre en place ne serait effectif qu'en janvier 2024... » Un délai trop long pour les agents.  

Autre sujet de préoccupation du personnel mis sur la table avec ce mouvement : la carence d’équipements de protection individuelle (EPI). Séverine Catoir insiste : « Ce qui ressort le plus après la pénibilité de leur travail c’est le manque de vêtements adaptés. »

Un défaut que reconnait l’adjoint : « On est dans des procédures assez contraignantes pour la ville. On est sur des marchés globaux. » Il poursuit : « C’est-à-dire qu’on ne peut pas faire des achats sur mesure pour chaque activité. Et donc, nous n’avons pas des EPI extrêmement adaptés à chaque situation. C’est en effet, un problème qu’on a. »  
Néanmoins là-aussi, Etienne Andreys assure que la ville s’est emparée du sujet et y travaille.
« Ça avance. On est vraiment en discussion, le dialogue n’est pas rompu. On va trouver des solutions. » Preuve que le dialogue est ouvert, deux réunions ont eu lieu en l’espace d’une semaine avec le syndicat pour trouver un accord. Cependant, à ce jour, le 3 février 2023, ces réunions n’ont pas abouti.

La fonction publique de moins en moins attractive ?

Derrière ce mouvement de grève, la volonté aussi de Force Ouvrière de faire passer un message : « Il va falloir mettre des moyens » affirme Régis Faucher. Il explique : « La responsabilité est au départ de l’Etat. La fonction publique est de moins en moins attractive. On a du mal à recruter. Au bout d'un moment ça va faire comme les crèches… »

Alors au niveau local, Force Ouvrière attend des réponses : « Bien sûr que le maire a hérité d’un passé, la conjoncture aussi est difficile. On comprend… Mais ça l’est aussi pour les agents ! Ils ont du mal à payer leurs factures, beaucoup viennent de l’extérieur d’Annecy, car le logement est trop cher ici… et les conditions de travail ne suivent pas. On est bien décidé à avoir gain de cause.»

Le syndicat prévient : « La piscine-patinoire Jean Régis sera très fortement perturbée ce week-end et ce pour quelque temps encore si rien ne se concrétise par la suite ! »



Sons liés à cet article


AutreS actualités pour Annecy :

Les Graines oubliées, un spectacle au message écologiste à Annecy de « 5 ans à 105 ans »

Le 05 Avril 2024

Le spectacle « Les graines oubliées » sera en représentation le samedi 6 avril à 15h, dans la salle du brise-glace d’Annecy. L’artiste de ce projet, Orianne Marsili, explique les enjeux et problématiques de sa représentation : explication.

H2O

D’Annecy à Paris, un parcours à vélo pour la recherche médicale contre le cancer du sein

Le 19 Mars 2024

En mai prochain, deux gendarmes partiront d’Annecy pour rejoindre Paris à vélo. Emilie et Guillaume réalisent ce défi pour soutenir la recherche contre le cancer du sein.

H2O

Lac d’Annecy : une vague d’électrification pour les bateaux du Pâquier, le stationnement et la circulation modulés

Le 12 Mars 2024

Des travaux ont actuellement lieu à Annecy pour alimenter le Pâquier en électricité. Plusieurs rues sont impactées de façon plus ou moins forte.

H2O

Charles Stamper, un Mister France qui prône « l’élégance à la française »

Le 06 Mars 2024

Vainqueur du concours de Mister France il y a près d’un mois, Charles Stamper parvient désormais à prendre plus de recul sur cette victoire. Entre aspect négatif et fierté d’arborer l’écharpe, il revient sur son parcours.

H2O

Annecy : une conductrice percute une cycliste et prend la fuite, la police lance un appel à témoins

Le 14 Février 2024

Tôt ce mardi matin, vers  6h40, une cycliste engagée dans un rond-point à Annecy a été percutée. La conductrice, une femme blonde d’une cinquantaine d’années, a pris la fuite. La police a lancé un appel à témoins. 

H2O

Annecy et Chambéry en haut du classement des "villes où il fait bon vivre"

Le 30 Janvier 2024

Le classement des villes où il fait bon vivre est paru ce week-end. En Savoie et en Haute-Savoie, plusieurs villes ont su se faire une belle place dans le classement. 

H2O

À Annecy, dernière semaine pour profiter du temps fort hivernal « Court Circuit » !

Le 23 Janvier 2024

Pour sa quatrième édition, le temps fort annécien « Court Circuit » au théâtre des collines promeut les artistes du territoire. En cette dernière semaine de janvier, il reste encore trois compagnies à découvrir.

H2O

La GlaGla Race, « une expérience unique » qui fête sa 10e édition

Le 17 Janvier 2024

Du vendredi 19 au dimanche 21 janvier, la GlaGla Race, célèbre course de stand-up paddle, fête sa 10e édition. Toujours dans les eaux glaciales annéciennes, avec encore des participants venus du monde entier.

H2O

Des expositions pour faire rêver les enfants à la Turbine sciences d’Annecy

Le 04 Janvier 2024

La Turbine sciences accueille un public nombreux et familial durant cette période de vacances scolaires. Les expos pour les très jeunes, mais pas que, attirent du monde dans l'établissement annécien.

H2O

Piétonnisation du centre-ville à Annecy : quelles modifications à venir ?

Le 02 Janvier 2024

Très prochainement, la zone piétonne du centre-ville d’Annecy va être étendue. Plusieurs rues seront impactées. L’objectif, améliorer le cadre de vie des riverains tout en gardant le quartier attractif.

H2O
1