H2O RADIO

CHOISISSEZ VOTRE LOCALISATION




J'accepte l'utilisation des cookies.
Mentions légales et politique de confidentialité.

Annecy

ANNECY | Driss Ouhmid a raconté comment il a tué Marianne

ANNECY | Driss Ouhmid a raconté comment il a tué Marianne

PUBLIE LE 31/03/2022 par Auriana Castro & Mathieu Hutin - 5875 vues

L’accusé est revenu ce matin sur le crime, la nuit du 16 au 17 août 2019. Moulay-Driss Ouhmid a changé sa version des faits ce matin.

  • ANNECY | Driss Ouhmid a raconté comment il a tué Marianne

    © Strava | H2O | Facebook
    Montage : Driss Ouhmid / La valise qui contenait le corps de la victime / Marianne Chèze

Photo : Strava / H2O / Facebook

Depuis les assises de la Haute-Savoie : Auriana Castro

Mis à jour le 31 mars 2022 à 15h30 :

Au quatrième jour du procès de Driss Ouhmid, qui répond de la mort de sa compagne Marianne Chèze, l’accusé est revenu ce matin sur le crime, la nuit du 16 au 17 août 2019.

Moulay-Driss Ouhmid a changé sa version des faits ce matin. Le témoignage du frère de la victime « l’a décidé » à préciser les circonstances. L’accusé ne prétend plus que les serflex passés autour du cou de Marianne l’ont été pour un jeu sexuel. Récit des déclarations fleuves de l’accusé, la gorge nouée, ponctuées de sanglots dont la sincérité pose question.

En rentrant de la soirée d'anniversaire chez des amis, durant laquelle Marianne a échangé de nombreaux SMS avec son amant, Driss Ouhmid va s'en prendre une nouvelle fois physiquement à sa compagne. C’est pour obtenir le téléphone et son code que Driss Ouhmid a contraint Marianne avec des serflex autour des poignets, puis les chevilles et enfin du cou, avant de se livrer à un « déferlement de violence. »

Lorsqu’il a obtenu le code et le téléphone, l’accusé dit qu’il « était plongé dans son téléphone, paralysé par ce que je vois. A un moment je reviens dans cette scène et je revois Marianne, je vois que quelque chose ne va pas. Le serflex autour de son cou est en train de l’étrangler… »  

Il coupe ce premier serflex autour du cou, et selon les déclarations de l’accusé, c’est à la demande de la victime qu’il lui aurait mis un second serflex. « C’est un monstre qui va s’en prendre au corps de celle que j’aime. Je la violente. Je lui serre le cou à maintes reprises. » Il s’isole et la laisse sur le canapé : « Je ne la vois plus et ne l’entends plus. »  

Quand Driss Ouhmid revient et s’aperçoit de l’hématome à l’œil, il dit avoir un électrochoc : « Je fuis lâchement la scène, je ne peux plus rester dans la pièce. Je me demande ce qu’il vient de se passer. Je ne pense plus à Marianne, je ne pense qu’à moi, à ce monstre qui est là et qui ne sait pas quoi faire. » C’est l’odeur de la mort qui tirera l’accusé de son lit et : « J’ai compris tout de suite que Marianne n’était plus de ce monde. Je me dis qu’il ne faut pas que les enfants la voient comme ça... La valise est à portée de main... »  

Interrogé par l’avocat général et les avocats de la partie civile : « Les monstres ça n’existe pas, c’était vous. – Oui, c’était moi. » Quand la cour s’intéresse à la volonté de tuer ou non Marianne, Driss Ouhmid finira par déclarer : « Je l’ai laissé mourir. »

Intérrogé sur son départ en Italie avec la valise contenant le corps de Marianne. L'accusé dit qu'il ne savait pas quoi faire. Il a demandé à ses enfants et son fils voulait retourner en Italie voir son cousin. Sa fille lui a demandé : « Tu n'emmènes pas la valise de maman ? » Il a donc mis la valise dans le coffre avec les leurs qui étaient déjà prêtes car il était prévu qu'il quittent l'appartement.

L'une des avocates des parties civiles a demandé si Driss Ouhmid avait l'intention de se débarrasser du corps de Marianne et de faire croire qu'elle était partie quelque part. L'accusé a répondu que non, qu'il n' y avait jamais pensé. Relancé par le président de la cour à propos des SMS qu'il a envoyés avec le téléphone de la victime. Driss Ouhmid a persisté que ce n'était pas son intention : « C'était le chaos dans ma tête, j'étais perdu. »

Driss Ouhmid encourt la réclusion criminelle à perpétuité, le verdict est attendu ce vendredi.



AutreS actualités pour Annecy :

ANNECY | L’exposition Vestiges des cimes est à contempler jusqu’au 10 octobre au musée-château

Le 24 Juin 2022

Le musée-château d’Annecy accueille l’exposition Vestiges des cimes. Occupant trois salles, cette exposition s'intéresse à l’archéologie glaciaire.


 

H2O

ANNECY | Nouvelle saison, nouveau programme pour Bonlieu

Le 22 Juin 2022

Bonlieu renouvelle son programme pour cette saison 2022-2023. Après ces dernières années compliquées pour le monde du spectacle, le président, Salvador Garcia a pour volonté de « s’ouvrir à toutes les expressions culturelles du monde ».

H2O

ANNECY | 20 piqûres sauvages à la Fête de la musique

Le 22 Juin 2022

Après une Fête de la musique mouvementée, l’année dernière, la ville d’Annecy comme la préfecture de Haute-Savoie avait décidé de renforcer les mesures de sécurité pour l’édition 2022.

H2O

ANNECY | L’assassin présumé de la psy Morgane Nauwelaers devant les assises

Le 19 Juin 2022

Le mercredi 26 août 2020 à 11 heures du matin, la psychologue Morgane Nauwelaers était tuée d’un coup de fusil en pleine tête, dans la salle d’attente de son cabinet.

H2O

SEVRIER | L'auteur du coup de couteau contre un cycliste dort en prison

Le 17 Juin 2022

Jugé ce jeudi 16 juin en comparution immédiate, l'agresseur du cycliste, père de famille de 39 ans, samedi dernier, à Sevrier, a été condamné à 18 mois de prison dont 12 avec sursis probatoire. Il a été incarcéré à l'issue de l'audience.

H2O

ANNECY | Le festival du film d'animation a réinvesti toute la ville

Le 14 Juin 2022

Après deux éditions ayant subi le contrecoup de la crise sanitaire, le festival international du film d'animation d'Annecy revient dans son intégralité en présentiel, jusqu'à ce samedi 18 juin. Cette année, la Suisse mais aussi l'Ukraine sont mises à l'honneur.

H2O

ANNECY | US Pringy : D’une seule voix, les familles des enfants victimes interpellent la justice

Le 10 Juin 2022

H2O se fait le porte-voix des familles des enfants victimes, à leur demande. Deux mamans nous ont remis une lettre ouverte.

H2O

ANNECY | « Ô Parleurs ! » : la jeunesse annécienne se fait entendre

Le 08 Juin 2022

A l’occasion du premier festival pour la jeunesse, la ville d’Annecy avait lancé le concours « Ô Parleurs ! ». L’objectif : donner la possibilité à la jeunesse annécienne de présenter un projet à la mairie d’Annecy. 

H2O

ANNECY | Opération de contrôle des terrasses : une quarantaine d’infractions relevées

Le 08 Juin 2022

Certains commerçants de la vieille ville d'Annecy avaient pris leurs aises, au point d'en émouvoir des riverains se plaignants, parfois avec véhémence, sur les réseaux sociaux.

H2O

ANNECY | Annecy Paysages : le programme dévoilé

Le 03 Juin 2022

Annecy Paysages revient pour une cinquième édition en 2022. Organisé par Bonlieu Scène nationale Annecy, le festival est un itinéraire en ville ponctué par des installations artistiques et paysagères dans les sites emblématiques d’Annecy.

 

H2O
1